Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

Remplis à 90%, les Gîtes de France plébiscités en Savoie durant les vacances de février

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les Gîtes de France ont la cote en Savoie durant ces vacances d'hiver. Malgré la fermeture des remontées mécaniques les touristes sont au rendez-vous. Les 1.800 gîtes du département font le plein.

Gîte de France
Gîte de France © Radio France

Malgré la fermeture des remontées mécaniques, la Savoie et la Haute-Savoie ne sont pas désertés par les touristes, bien au contraire. En témoigne par exemple l'impressionnante hausse de fréquentation de certaines stations nordiques. En Savoie, un autre acteur du tourisme est en train de réussir ses vacances d'hiver, les Gîtes de France. Ils sont plébiscités depuis un mois. Jean-Paul Tournier, directeur des 1800 Gîtes de France en Savoie, explique les raisons. 

France Bleu Pays de Savoie : Les Gîtes de France savoyards font-ils le plein de vacanciers en cette période ?

Presque ! On est très content de la fréquentation des vacances d'hiver. Actuellement on constate une hausse du chiffre d'affaires de 8% par rapport à la même période l'an  dernier et une autre de 15% de notre volume d'affaires. Le taux d'occupation sur les quatre dernières semaines est de 91%. Presque tous les logements sont concernés, pas uniquement ceux situés en montagne.

Cette hausse vous surprend-elle ? Comment l'expliquez-vous ? 

En effet, elle nous a surpris. Vu le contexte on n'aurait pas parié là-dessus. On envisageait même une baisse de notre fréquentation puis le gouvernement a pris la décision de ne pas confiner. Progressivement on a vu que nos clients n'ont pas fui et peu annulé puisque nous avons eu seulement 10% d'annulation et sur des hébergements reloués tout de suite. Les clients ont compris que la montagne était ouverte et que l'on pouvait faire beaucoup d'activités. La notion de ski alpin n'est pas forcément prépondérante. 

On peut donc dire que votre clientèle attendait de savoir pour le confinement afin de se décider.

Tout a fait et on a eu une nouvelle clientèle qui n'avait peut être pas pensé venir. Celle qui s'est entre guillemet confinée toute seule mais avec les restrictions et couvre-feu ont envie d'air pur, de sortir. C'est une clientèle familiale et selon nos premières statistiques une hausse d'une clientèle régionale de proximité, comme cet été. 

Faisons un point sur l'état de santé des Gîtes de France en Savoie. Au mois de mai dernier, vous aviez perdu 400.000 euros suite au premier confinement. Financièrement, comment se portent les Gîtes en Savoie ?

En effet, quand on s'est rencontré on avait un peu le moral dans les chaussettes même si on avait mis en place un protocole. Heureusement on a fait une bonne activité l'été et on finit avec un chiffre en progression sur 2020 avec une hausse de 4% du volume d'affaires par rapport à 2019 donc c'est une très bonne nouvelle. En même temps, on a eu un boom des porteurs de projet. On a fait notre meilleure année en accompagnement et labellisation avec 140 projets.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess