Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gîtes pris d'assaut en Creuse : "J'ai même des demandes pour Noël et le jour de l'an !"

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

Carton plein pour les gîtes en Creuse. A mi-parcours de la saison touristique les vacanciers réservent massivement, et les demandes continuent d'arriver. C'est le cas autour du lac de Vassivière où il est devenu presque impossible de trouver un gîte libre.

Alain et Ghislaine, depuis la terrasse de leur gîte au lac Vassivière
Alain et Ghislaine, depuis la terrasse de leur gîte au lac Vassivière © Radio France - Yoram Melloul

Attablés à la terrasse de leur gîte, au bord du lac de Vassivière, Ghislaine et Alain savourent : "C'est calme ici, et la vue est superbe !" Ce couple de retraités est arrivé en Creuse depuis Toulouse. C'est la première fois qu'ils passent leurs vacances dans le département. Ghislaine est ravie, "d'habitude on va à la plage, au Cap d'Agde ou à Juan-les-Pins. Avec la crise du coronavirus on a décidé de trouver un endroit où il y a de l'espace." Alain complète, de son côté " Ma femme n'aime pas la montagne, on voulait pouvoir se baigner. Alors on est venu en Creuse, au bord du lac de Vassivière où il y a des plages." 

Habitué des gîtes, le couple décide d'en louer un en Creuse. Dans un logement personnel, pas besoin de se préoccuper des gestes barrières. "On fait attention, mais c'est vrai que c'est contraignant le port du masque. Là au moins on est tranquille." Ils auraient pu ne jamais réussir à louer. Ghislaine se souvient, "on a eu de la chance ! Dès avril tout était complet autour du lac. Puis quelqu'un s'est désisté et on a sauté sur l'occasion.

Une très belle saison

Assis avec eux ce jour là, Patrick Lebourg, leur propriétaire. Il possède une vingtaine de gîtes autour du lac. Malgré les longs mois de fermeture pendant et après le confinement, il est ravi. "Je n'ai jamais vu ça. On fait une très belle saison. Quand le gouvernement a annoncé la fin de la limite des 100 kilomètres, mon téléphone s'est mis à chauffer.  J'ai des gîtes réservés jusqu'à fin septembre sans discontinuité." Il part ensuite dans un grand éclat de rire, "j'ai même des demandes pour Noël et le jour de l'an." Pour lui, le taux de remplissage est déjà supérieur aux années précédentes. 

La situation est la même partout dans le département. La directrice des gîtes de France en Creuse, Nadia Djenad le constate. "On a une augmentation de 12% en août. Les gîtes avec piscines sont les plus demandés." Autre observation, il y a assez peu d'étrangers parmi les locataires. "Les clients arrivent principalement de l'île de France, du Nord, de Rhône-Alpes, de l'Allier et du Puy de Dôme. Ce qui surprend le plus c'est le nombre de demandes qui continue de croître.

Pratiquement tous les sites touristiques du département sont rouverts

Du côté de l'office du tourisme de Guéret, la directrice adjointe, Dolores Larigauderie se réjouit : "On a une chance extraordinaire ici en Creuse. Les sites touristiques sont pratiquement tous rouverts. Il n'y a pas de problèmes d'algues pour la baignade, les gens peuvent faire du pédalos, l'accrobranche est aussi ouvert. Tout fonctionne, les vacanciers ont vraiment de quoi s'occuper." Avant de conclure, "on espère que ça va continuer comme ça.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess