Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les greffiers manifestent devant le tribunal de Bobigny pour dénoncer leurs conditions de travail

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Les greffiers du tribunal de Bobigny en Seine-Saint-Denis, en grève, se sont rassemblés ce mercredi 4 mars pour dénoncer leurs conditions de travail.

Manifestation des greffiers en grève au Tribunal judiciaire de Bobigny, soutenus par les avocats
Manifestation des greffiers en grève au Tribunal judiciaire de Bobigny, soutenus par les avocats - Cyril Papon

Plusieurs dizaines de greffiers, en grève, se sont rassemblés ce mercredi midi devant le tribunal judiciaire de Bobigny pour dénoncer une "charge de travail intenable" dans cette juridiction de Seine-Saint-Denis confrontée à des problèmes de sous-effectifs permanents.

"Le taux de greffiers mobilisés s'élevait à 44% ", selon Cyril Papon, responsable CGT, interrogé par l'Agence France Presse et qui décrit une mobilisation "rarissime". Pourtant à Bobigny, deuxième tribunal de France, les effectifs ont été renforcés ces dernières années avec 180 greffiers aujourd'hui, mais le nombre d'audiences a lui aussi augmenté, soulignent ces fonctionnaires qui enchaînent toujours les heures supplémentaires. Sans compter le salaire qui ne suit pas par rapport au travail demandé et réalisé."Un greffier qui arrive à Bobigny, en sortie d'école, c'est 1 600 euros nets au début", rappelle Cyril Papon. Les annonces du gouvernement en octobre dernier sur l'arrivée de 35 greffiers dans le département en 2020, sont loin d'être suffisantes.

Les greffiers réclament une trentaine de fonctionnaires supplémentaires à Bobigny et une revalorisation salariale. Ils ont pu compter ce mercredi sur les avocats en grève eux, contre la réforme des retraites, venus les soutenir sur le parvis du tribunal. 

Avocats, magistrats et greffiers appellent à une journée de mobilisation nationale le 12 mai prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess