Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les habitants du sud-ouest de la Creuse vont payer un nouvel impôt

vendredi 6 avril 2018 à 2:46 Par Olivier Estran, France Bleu Creuse

Pour sortir ses comptes du rouge, la communauté de communes Creuse Sud-Ouest a choisi d'instaurer un nouvel impôt. La "Taxe foncière bâti" sera payée par tous les propriétaires. Ce budget de rigueur est adopté d'extrême justesse.

Les propriétaires de maison sont mis à contribution pour éponger le déficit de la collectivité
Les propriétaires de maison sont mis à contribution pour éponger le déficit de la collectivité © Radio France - Olivier Estran

Les 14.500 habitants de Creuse Sud Ouest vont faire connaissance avec un nouvel impôt local:  la "Taxe Fonciere Bâti" sera appliquée dés cette année.  Jusqu'alors, elle n'existait pas dans cette collectivité. Elle sera payée par tous les propriétaires de maison de ce vaste territoire qui rassemble 44 communes entre Ahun et le lac de Vassivière.

France Bleu Creuse vous a déjà parlé des difficultés de cette collectivité, née du mariage forcé entre les communautés de Communes de Pontarion et de Bourganeuf. La fusion a entraîné un déficit cumulé de plus de 600 mille euros. Pour équilibrer leur comptes, les élus ont voté l'instauration de cette nouvelle taxe dans leur budget 2018. Elle doit rapporter 196 mille euros . "J'ai fait le calcul pour un foyer fiscal qui paie 300 euros de taxes locales, précise Nicolas Derrieu , maire de Saint Martin-Château, ca répresente 8 euros 50 de plus. Ce n'est pas énorme, mais les habitants ont le sentiment de payer plus pour moins de services !" La nouvelle taxe a divisé les élus:  seuls 30 ont voté Pour , 22 se sont prononcés Contre et 6 se sont abstenus

"La potion est amère , mais nous devons continuer à avancer" -Sylvain Gaudy, président de Creuse Sud Ouest.

Le vote du budget 2018 a été encore plus sérré: 31 pour sur 59 votants  - Radio France
Le vote du budget 2018 a été encore plus sérré: 31 pour sur 59 votants © Radio France - Olivier Estran

La collectivité équilibre d'abord son budget en réduisant fortement ses dépenses, et le débat a été âpre entre les élus. Le budget primitif 2018 (c'est à dire qu'il peut être complété en cours d'année ) a failli ne pas être adopté: sur 59 votants, seuls 31 ont voté Pour, 23 se prononcent Contre. Il y'a 4 bulletins Blancs et 1 Abstention.

Seuls gros investissement cette année 315 mille euros pour l'aménagement du village touristique de Masgot et  194 mille euros pour le déploiement de l'internet a très haut débit. Creuse Sud Ouest a choisi aussi de rogner bon nombre de "petites" dépenses, comme par exemple, le financement du poste de maitre Nageur-Sauveteur pour le plan d'eau de Masmangeas à Sardent.

"On a le sentiment d'être mal traités, assure Thierry Gaillard le maire de Sardent. Refuser de dépenser 6 mille euros et fermer le plan d'eau de Masmangeas, ce sont des économies dérisoires".

Sylvain Gaudy, le président de Creuse Sud Ouest défend son budget

Mais Thierry Gaillard, maire de Sardent n'est pas convaincu

Un cadeau pour les entreprises 

Mais l'austérité n'est pas partout. Les élus ont aussi choisi d'alléger la taxe sur les entreprises (La CFE, la contribution fonciere des entreprises ) Elle recule d'1% , soit un cadeau de 28 mille euros a se partager pour les PME de ce territoire. "C'est un signal pour leur montrer qu'il fait bon s'installer chez nous, explique Sylvain Gaudy, président de la collectivité, et si ça peut les aider à se maintenir, c'est déja une victoire"

Cet allègement a été adopté, mais n'a pas fait l'unanimité. 27 élus ont voté contre. Beaucoup s'interrogent sur les effets réels de cette mesure , et de sa pertinence alors que tous les habitants de la communauté de communes vont se serrer la ceinture 

Au bout du compte , Creuse Sud Ouest vote un budget en équilibre , loin des 660 mille euros de déficit redoutés. Si tout se passe bien , 2018 se terminera sur un excédent de 200 mille euros. Une somme  mise de côté pour faire face aux "dépenses imprévues".