Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les Halles de Pau fêtent leur un an

-
Par , France Bleu Béarn

Le 12 septembre dernier, les Palois découvraient les nouvelles halles de leur ville. Un an après, les clients semblent satisfaits mais les commerçants eux, sont plus mitigés. Tous attendent la fin des travaux avec impatience.

Le 12 septembre 2018, les Halles ouvraient leurs portes.
Le 12 septembre 2018, les Halles ouvraient leurs portes. © Radio France - Maud Calvès

Pau, France

La mairie ne s'attendait pas à une telle fréquentation. Cette année, 1,5 millions de personnes ont franchi les portes des Halles de Pau. Un an après, il est temps de tirer le bilan auprès des clients, des étaliers mais aussi des commerçants à l'extérieur du bâtiment. 

Les étaliers sont mitigés. Certains sont satisfaits de la fréquentation comme le volailler Pierre Lauga : "pour moi c'est que du positif. On a attiré une nouvelle clientèle qui vient faire ses emplettes le dimanche et qui peut rester pour manger. Il n'y a que du plus, que du bonus."

Une clientèle plus aisée

Ce n'est pas le même son de cloche au rez-de-chaussée. L'un des charcutiers souligne une fréquentation élevée mais peu de consommateurs. "Ce sont souvent des promeneurs. Les véhicules n'ont plus accès aux Halles, alors les clients qui venaient remplir le coffre n'existent plus. Ce ne sont pas les gens qui partent avec une petite poche au bout des mains qui vont faire travailler les commerçants des halles." Tous constatent que la clientèle est plus aisée et l'ouverture du bâtiment a ramené les Palois du centre-ville dans le quartier. 

Les commerçants des Halles sont mitigés.

Ce n'est pas pour autant que les commerçants des rues attenantes en profitent. Ceux de la rue Carnot attendent la fin des travaux avec impatience. La boulangerie Gamet en face des halles n'a pas profité de la clientèle, ils ont même perdu 30%. "Les travaux nous ont causé beaucoup de préjudice. Les gens ne viennent plus en centre-ville. Pour les halles c'est bien : tout neuf, tout beau, plus chic qu'avant mais on attend la fin de travaux pour voir une différence. Vivement la fin."

Benoit Bizot, gérant des tourtières Bizot sous le passage de la République

Les clients voient la différence

Les clients eux sont unanimes : c'est mieux maintenant. "C'est tout neuf, tout propre, c'est lumineux, c'est un plaisir de venir faire mes courses aux Halles même je viens parfois juste pour du pain" exulte Jeanine. 

Les clients sont ravis.

Un autre bilan sera à tirer l'année prochaine lorsque le carreau des producteurs et les deux tours seront terminés. Livraison du carreau prévue fin décembre, début janvier. La police municipale, les associations et les services de la ville, soit l'équivalent de 200 personnes, devront attendre le mois de mars pour investir les tours de la république. L'intégralité du parking souterrain ouvrira en même temps que le carreau, pour l'instant 400 places de parkings sont d'ores et déjà disponibles. 

Choix de la station

France Bleu