Économie – Social

Les HLM à Dijon ? Oui mais pas n'importe où...

Par Quentin Vinet, France Bleu Bourgogne vendredi 27 février 2015 à 6:00

Des pancartes contre la construction d'un immeuble HLM  à Dijon
Des pancartes contre la construction d'un immeuble HLM à Dijon © Quentin Vinet - Radio France

Une association de quartier à Dijon en Côte-d'Or se mobilise contre la construction d'un logement social, dans un petit espace. Il s'agit de la rue Etienne Baudinet où un immeuble de dix-huit mètres pourrait cacher de la lumière plusieurs maisons.

Mais que se passe-t-il rue Etienne Baudinet à Dijon ? Pourquoi les habitants sont en colère ? Certains ont accroché des pancartes devant chez eux : "urbanisme sans conscience n'est que ruine de la ville" peut-on lire. Ils ne veulent pas d'un immeuble HLM juste à côté de leurs maisons , à l'angle de la rue, sur un terrain vague. Ce n'est pas un endroit où les riverains viennent jouer avec leurs enfants, mais il s'agit d'un espace vert dans le quartier. Ou plutôt un endroit pas occupé, chose qu'ils mettent en avant.

"Il n'y aura plus de places dans la rue..."

Car c'est bien là le problème, l'immeuble construit prochainement doit faire dix-huit mètres de haut , cinq étages, "monstrueux et énorme par rapport à la rue" explique Catherine Bernard, la présidente d'une association d'habitants dans le quartier. Les appartements "vont donner sur nos jardins et nos fenêtres" . Cela "détruit tout le quartier" dit une habitante. "Il n'y aura plus de places pour stationner... et il n'y en a déjà pas beaucoup" enchérie Gilles Bouet, lui-aussi membre de l'association. D'autant que la plupart des maisons datent du début du siècle dernier et "n'ont pas de garage" . Il craint déjà que sa maison perde de la valeur.

HLM PIF

Les habitants du quartier ne sont pourtant pas opposés à la construction de logements HLM. Mais pas n'importe où. Ce n'est pas un "caprice de propriétaires" disent-ils, eux qui regrettent de se voir imposer cet immeuble au bout de leur rue. Que faire alors ? Quoi qu'il arrive, il faut construire des logements sociaux fait comprendre l'adjoint à l'urbanisme à la mairie de Dijon, Pierre Pribetich. "La ville doit avoir au minimum 20% de logements à loyers modérés, aujourd'hui elle en est à 17,5% et le maire souhaite pratiquer une politique de mixité sociale" dit-il. Autrement dit : pas question de rassembler les HLM à un seul et même endroit dans la ville.

HLM PAF

Au grand dam des habitants. Ils constatent que le moindre bout de parcelle disponible devient un logement social . Plusieurs immeubles sont en projet dans le quartier des Bourroches, certains sont déjà en chantier. Les riverains l'ont fait savoir ce jeudi soir en mairie de Dijon, au cours d'une réunion organisée autour des élus.

Le terrain vague où doit être construit un immeuble de cinq étages à Dijon - Radio France
Le terrain vague où doit être construit un immeuble de cinq étages à Dijon © Radio France