Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les hôteliers corses face à une pénurie de candidats pour la saison

mardi 13 mars 2018 à 21:33 Par Maxime Becmeur et Thibault Quilichini, France Bleu RCFM et France Bleu

Employeur cherche employé de toute urgence ! Cette année, les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration peinent à recruter pour la saison. Sur 25.000 jobs d'été proposés, seuls 6.000 ont été pourvus pour le moment.

En Corse, les professionnels du tourisme peinent à recruter cette année pour la saison estivale.
En Corse, les professionnels du tourisme peinent à recruter cette année pour la saison estivale. © Maxppp -

Corse, France

La situation n'est pas nouvelle. Mais elle ne cesse de s'accentuer ces dernières années. A l'heure où le taux de chômage atteint des records en Corse, les restaurants, les hôtels et les campings ont du mal à pourvoir tous leurs postes pour la prochaine saison estivale. 

Horaires difficiles ou personnel formé trop rare... Les raisons de cette pénurie sont multiples. Et certains professionnels du tourisme craignent pour la réussite de leur saison. "Si on n'a pas le personnel voulu pour faire face à l'affluence, on sera dans l'obligation de laisser passer de la clientèle, reconnaît Daniel Felici, vice-président de l'UMIH (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) de Corse. Quand on connaît toutes les difficultés sociales de l'île, ce serait paradoxal de ne pas pouvoir fournir au moment où les touristes sont là."

Daniel Felici, vice-président de l'UMIH de Corse

Dans certains établissements, les patrons ont pourtant commencé leur campagne de recrutement depuis bien longtemps. C'est le cas de César Filippi, responsable de l'hôtel Le Belvédère à Porto-Vecchio. "Nos annonces sont dans toutes les agences de Pôle Emploi depuis la mi-décembre, précise-t-il. Il est vrai que nous avons quelques exigences au niveau des qualifications et de l'expérience, mais nous n'avons jamais eu autant de mal à embaucher que cette année."

Céasr Filippi, responsable de l'hôtel Le Belvédère à Porto-Vecchio

Avec seulement 6.000 demandeurs d'emploi inscrits dans le secteur du tourisme pour 25.000 offres à pourvoir, il faut désormais attirer de nouvelles personnes pour travailler dans l'hôtellerie et la restauration. "Il y a de nombreux demandeurs d'emploi à qui l'on pourrait permettre de découvrir ces métiers, note Michel Castelli, directeur régional adjoint de Pôle Emploi Corse. L'immersion en entreprise, par exemple, peut être une bonne solution."

Michel Castelli, directeur régional adjoint de Pôle Emploi Corse

Pour aider les professionnels à recruter et les 23.000 personnes sans emploi dans l'île à retrouver du travail, des journées de formation et de découverte du secteur du tourisme vont être organisées prochainement.