Économie – Social

Les impôts locaux augmentent d'un point à Dax en 2015

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne vendredi 10 avril 2015 à 11:34

Hôtel de ville de Dax
Hôtel de ville de Dax © Radio France

Les élus socialistes de la ville de Dax ont voté une hausse d'un point des impôts locaux ce jeudi soir. Cette hausse intervient après quatre années de stabilité fiscale. Une hausse nécessaire pour faire face à des charges imprévues assure l'adjoint aux finances.

Les impôts locaux augmentent d'un point à Dax en 2015. Les élus de la majorité socialiste ont voté cette hausse hier soir en conseil municipal. Cela va permettre de faire rentrer 660 000€ dans les caisses de la cité thermale.

Le maire socialiste de Dax, Gabriel Bellocq, alors candidat à sa réélection, s'était engagé, pendant la campagne des municipales, à ne pas augmenter les impôts. Cette promesse n'était plus tenable selon l'adjoint au budget et aux finances, André Drouin, ou alors, il aurait fallu réduire les services à la population ou réduire les investissements. Ce n'est pas le choix de la mairie.

Il a fallu augmenter les impôts locaux à Dax pour payer des "charges imprévues". C'est ce qu'a expliqué André Drouin, l'adjoint au budget et aux finances à la maire de Dax.

Cette année, la ville de dax doit éponger une baisse des dotations de l'Etat de 670 000€, des dégâts non remboursés des inondations de l'hiver 2014 à hauteur de 700 000€ et surtout les surcoûts de l'emprunt toxique contracté en 2007 par l'ancien maire de droite, Jacques Forté, auprès de la banque Dexia. Les intérêts de cette emprunt atteignent 1,114 million cette année alors qu'ils étaient de 172 997€ en 2012.

La ville de Dax a déjà fait des économies de fonctionnement assure l'adjoint aux finances : sur un an, les services ont été restructurés, les charges de personnel réduites d'environ 500 000€, via des départs en retraite non remplacés. Il y a eu aussi une baisse de 100 000€ du budget communication de la cité thermale. André Drouin annonce aussi que la mairie recrutera moitié moins de saisonniers cet été que d'ordinaire.

Impot Dax André Drouin

"Il y a là un manque de respect de la parole politique."

Le leader de l'opposition municipale, l'UMP Julien Dubois, regrette "une gestion au fil de l'eau", une absence de cap, même s'il estime que "l'heure n'est pas à la polémique, mais à la recherche de solutions pérennes".

Impot Dax Dubois promesse non tenue