Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les internautes normands soutiennent la berlinette face à la possible fermeture de l'usine Alpine de Dieppe

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes manifestent leur soutien à l'Alpine alors que le groupe Renault envisagerait la fermeture du site de Dieppe. Le plan d'économie du groupe doit être annoncé ce vendredi.

Des montages sont partagés sur Facebook notamment en soutien à la célèbre voiture
Des montages sont partagés sur Facebook notamment en soutien à la célèbre voiture © Radio France - Rudy Pupin

Vague de soutien à l’Alpine sur internet. L'usine de berlinettes serait menacée, Renault envisagerait la fermeture du site de Dieppe selon plusieurs médias alors que le groupe doit annoncer un plan d'économie ce vendredi 28 mai. Face à cette rumeurs, les internautes dieppois, mais pas seulement, volent au secours de cette entreprise quinquagénaire, fleuron de la ville portuaire. 

L'Alpine, c'est Dieppe

Depuis quelques jours, les commentaires se multiplient sur Facebook, plus particulièrement sur la page "Tu es de Dieppe si..." qui compte près de 22 000 abonnés. Olivier Gueguen, le gestionnaire, fait état de cette vague de soutien : "il y a quasiment une à deux publications par jour sur ce sujet. Nous avons des demandes de pétitions, de photos ou des dessins. Les sentiments qui dominent sont surtout l'inquiétude et la colère". 

Parmi les publications qui reviennent le plus, un montage où l'on aperçoit les salariés de l'usine avec en dessous un logo bleu "Touche pas à mon Alpine" et au dessus la mention "Dieppe, c'est l'ADN de l'Alpine !". Il a été partagé plus de 150 fois ! 

Montage "Dieppe, c'est l'ADN d'Alpine" largement diffusé sur les réseaux sociaux
Montage "Dieppe, c'est l'ADN d'Alpine" largement diffusé sur les réseaux sociaux - RuanGraph

Ce montage a notamment été relayé par Fabrice, un amoureux de la voiture. "Alpine fait partie prenante de l'ADN de Dieppe, c'est vrai. C'est indissociable, au même type que le château, les galets, que l'église Saint-Jacques. Cela fait partie du patrimoine commun et pour le bassin d'emploi ce serait totalement incompréhensible de fermer l'usine", explique cet ancien Dieppois. 

Soutien à l'Apline sur les réseaux sociaux

Parmi les centaines de messages de soutien, nous pouvons lire celui de Dominique, "Tous avec eux", ou encore le commentaire de Sylvie, "J’ose espérer pour les employés et pour Dieppe que ça ne fermera pas et merci pour votre dévouement pour Dieppe". Les salariés peuvent compter également sur les politiques comme Sébastien Jumel, député et ancien mairie de la ville. Une pétition a également été lancée, elle recueille plus de 5 000 signatures. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette vague de soutien fait évidemment plaisir à Élodie, une salariée. "Cela montre que les gens sont attachés à l'usine et à l'Apline, cela montre aussi que ce que l'on fait c'est bien. Ils sont fiers !". Au total, près de 400 salariés pourraient être menacés.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess