Économie – Social

Les jeunes de 16 à 18 ans ne peuvent plus travailler sur un escabeau

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 10 mars 2014 à 17:59

Un arboriculteur sur une échelle, en pleine cueillette des pommes.
Un arboriculteur sur une échelle, en pleine cueillette des pommes. © Maxppp

C'est un décret pris en octobre dernier, sur la base d'une directive européenne règlementant le travail des mineurs. Le texte va pénaliser les arboriculteurs en Drôme Ardèche qui emploient 2.500 jeunes de cette tranche d'âge tous les ans.

La protection de l'enfance a parfois ses aberrations. En octobre dernier, le ministère du travail a pris un décret traduisant en droit français une directive européenne sur le travail des mineurs. La France en fait une interprétation très stricte en interdisant tout travail en hauteur pour les mineurs. Un article en particulier fait bondir les arboriculteurs de l'Ardèche:

Art. D. 4153-30. − "Il est interdit, en milieu professionnel, d’affecter les jeunes à des travaux temporaires en hauteur lorsque la prévention du risque de chute de hauteur n’est pas assurée par des mesures de protection collective"

La FDSEA de l'Ardèche a saisi les parlementaires et les conseillers généraux du département. Car ce texte a de lourdes conséquences. Le but est de limiter les accidents mais dans les faits, ça veut dire que les jeunes ne pourront plus monter sur un escabeau pour ramasser les fruits. Les aboriculteurs vont devoir se passer de 25% de leurs saisonniers habituels. Et cela va vite devenir un problème pour trouver de la main d'oeuvre.

Problème dès le mois de mai pour les cerises

Jusqu'à présent, 2.500 jeunes de seize à dix-huit ans participaient tous les ans à la récolte des fruits en Ardèche. Et pour cueillir les cerises en mai juin, les abricots, les pêches et en fin de saison les pommes, ils n'auront plus le droit d'embaucher des adolescents de cette tranche d'âge. Bien sûr les jeunes pourront être affectés à d'autres cueillettes ou récolte, les fraises, les légumes à même le sol.

Les jeunes de 16 à 18 ans ne peuvent plus travailler sur un escabeau : Haubazit

Il faut savoir également que certaines exploitations ont jusqu'à 70 % de saisonniers de seize à dix-huit ans dans leurs effectifs en Ardèche ; et puis certains agriculteurs reconnaissent que faire monter un adulte plus âgé sur un escabeau ou une échelle, finalement, c'est tout aussi dangereux. Une mauvaise nouvelle en tout cas en cette période ou les jeunes trouvent un emploi difficilement ... mauvaise nouvelle pour les agriculteurs qui ont tant besoin de main d'oeuvre quand reviennent les récoltes. 

 

Les jeunes de 16 à 18 ans ne peuvent plus travailler sur un escabeau : Jérôme Volle

Partager sur :