Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Airbnb a généré 61 millions d'euros en Touraine en 2016

mardi 21 novembre 2017 à 17:46 Par Camille Labrousse, France Bleu Touraine

Airbnb joue la carte de la transparence. La plateforme américaine de locations à la nuit ou à la semaine dévoile ses chiffres. Comme on pouvait s'en douter, l'impact économique est colossal. Airbnb a généré 61 millions d'euros dans le département l'an dernier.

Près de 3200 logements sont proposés à la location en Touraine sur Airbnb
Près de 3200 logements sont proposés à la location en Touraine sur Airbnb - Capture d'écran

Indre-et-Loire, France

Pour la première fois, Airbnb publie ses données, département par département, ville par ville. On apprend notamment que ces locations, à la nuit ou à la semaine, ont généré 61 millions d'euros en Touraine. 120 000 visiteurs s'y sont arrêtés l'an dernier, dans environ 3200 appartements ou maisons.

Mais selon la ville où vous proposez un logement, vous ne gagnez pas la même chose. C'est en moyenne 1300 euros par an si vous êtes à Loches. A Tours, cela monte à 1900 euros. Tours se situe d'ailleurs dans la fourchette haute des grandes villes françaises. Les loueurs Airbnb y gagne plus qu'à Marseille, Lille, Nantes et même Bordeaux.

Au-delà, louer son appartement sur Airbnb devient réellement intéressant. Les loueurs de Chinon empochent 2700 euros par an, 4500 pour ceux d'Amboise.

8 800 euros en moyenne à Noizay

Mais paradoxalement, c'est dans deux petites communes qu'Airbnb est le plus lucratif : les deux villages voisins de Nazelles-Négron et Noizay. Respectivement, les hôtes y ont gagné en moyenne 6 200 et 8 800 euros l'an dernier. Mais cela n'est pas forcément représentatif, puisqu'il y a peu d'annonces et qu'elles sont chères. A Noizay par exemple, une maison troglodyte est louée en ce moment 412 euros la nuit pour 12 personnes maximum.

Cette opération transparence d'Airbnb n'arrive certainement pas par hasard. Elle vise probablement à bien faire comprendre aux élus l'impact financier qu'a Airbnb. Cette donnée pourrait faire réfléchir les maires réticents.