Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les luminaires Lenzi d'Argenton à la conquête de nouveaux marchés

-
Par , France Bleu Berry

L'entreprise Lenzi fondée en 1933 et installée à Argenton-sur-Creuse depuis 1993 sort d'un long sommeil. En forte progression dans ses ventes ces 3 dernières années, la société tient pour la première fois un stand au salon des maires de Paris qui démarre aujourd'hui pour poursuivre son expansion.

Antoine Bonneville, président de Lenzi depuis 2005 a totalement relancé la vénérable entreprise
Antoine Bonneville, président de Lenzi depuis 2005 a totalement relancé la vénérable entreprise © Radio France - Carl Dechâtre

C'est une des marques d'éclairage publics les plus réputées au monde, l'entreprise Lenzi qui produit des lampadaires publics, fondée en 1933 à Aulnay-sous-bois, est basée à Argenton depuis 1993. Reprise en 2005 par un entrepreneur indépendant, Antoine Bonneville,Lenzi fait un énorme retour au premier plan. Ces 3 dernières années, son chiffre d'affaires a augmenté de 25% par an !  Aujourd'hui (mardi 20 novembre), en parallèle du congrès des maires à Paris, les représentants de Lenzi tiendront pour la première fois depuis le rachat de l'entreprise en 2005, un stand au Salon des Maires Porte de Versailles. Objectif poursuivre la renaissance de ce monument du luminaire. 

Une référence mondiale 

Lenzi c'est une vieille histoire ! Celle d'une société de chaudronnerie fondée en 1933 par Léopold Lenzi à Aulnay-sous-Bois qui connaîtra sa vraie heure de gloire 20 ans plus tard lorsqu'elle remportera l'appel d'offres pour refaire l'ensemble des luminaires public de Paris. C'est à ce moment que l'entreprise connait son essor. Il faut dire que le fondateur a une idée de génie : industrialiser la fabrication de lanterne qui était alors artisanale. Le succès est foudroyant, fort de son succès parisien, l'entreprise exporte son savoir-faire dans 50 pays et 20 capitales. Mais à la mort de Léopold la société reprises par ses descendants ronronne et se fait racheter par Philips en 1990. Le géant de l'électronique décide de rapprocher le site de production de son principal fournisseur en métal et déménage donc en 1993 l'entreprise vers Argenton. 

Une deuxième vie à plus de 80 ans 

15 ans après ce rachat en 2005, Antoine Bonneville entrepreneur au parcours lui aussi atypique a le coup de coeur pour cette entreprise alors en vente et dont il voit tout de suite l'immense potentiel : un savoir-faire, une excellence mais qu'il faut tourner vers l'avenir. A 62 ans, 13 ans après la reprise et bien des efforts de prospection mais aussi de recherches et développement, celui qui est aussi président de la chambre régionale de commerce et d'industries fourmille d'envies et de projets : Poursuivre l'expansion de sa société et notamment à l'export, présenter de nouvelles gammes oscillante entre tradtion avec la future collection prestige qui reprend le catalogue de la société disparue Claude Lefebvre et modernité avec une toute nouvelle gamme de lampadaires déco-urbains. Une gamme que ne manqueront pas de mettre en valeur les commerciaux présents sur ce salon des maires de Paris, porte de Versailles. 

Made in Lenzi

Autre atout dans la manche pour séduire les élus français, une attention particulière apportée au Made in France et même au Made in Lenzi. Antoine Bonneville y tient : il fait travailler aux maximum les entreprises du secteur. Ainsi le design des nouvelles lanternes et la communication de Lenzi ont été confiés à des entreprises berrichonnes. Lenzi, qui fait travailler 25 personnes sur le site d'Argenton, a aussi été la première entreprise d'éclairage public à décrocher le label Entreprise du patrimoine vivant.

Choix de la station

France Bleu