Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les maires fuient-ils leurs responsabilités en refusant les aires de grand passage?

-
Par , France Bleu Alsace

Environ 300 manouches alsaciens sont attendus dans le Haut-Rhin pour le pèlerinage de Notre-Dame de Thierenbach ce week-end. Fin avril, le préfet rappelait les maires à l'ordre pour leur demander d'organiser l'accueil des gens du voyage dans tout le département.

Aire d'accueil des gens du voyage, illustration
Aire d'accueil des gens du voyage, illustration © Maxppp

Retrouvez l'interview en intégrale d'Emmanuel Langard, aumonier attitré des gens du voyage

Retrouvez l'interview en intégrale de Christian Gliech, maire de Wissembourg

Chaque année, des dizaines de manouches se retrouvent à Jungholtz pour célébrer la vierge Marie. Un rassemblement préparé bien en amont dans cette commune haut-rhinoise, et qui ne pose aucun problème selon la mairie. Tout le monde est d'ailleurs invité à participer à un office manouche au cours du week-end.

Mais si ce rassemblement se passe dans une bonne ambiance, la situation est tendue depuis quelques jours entre certains maires du département et le préfet sur le dossier des gens du voyage. Au coeur du problème, la création d'une aire de grand passage dans le Haut-Rhin. Pour l'instant, il n'y en a pas, et le préfet a annoncé qu'il allait réquisitionner un terrain à Bantzenheim pour en faire une aire de grand passage. L'arrêté préfectoral a déclenché la colère de certains élus et habitants qui considèrent que cet emplacement n'est pas adapté à l'accueil de caravanes. Ils étaient 400 à manifester le 26 avril.

Pas d'aire de grand passage dans le Haut-Rhin

La réponse du préfet est tombée assez sèchement. Il rappelait dans un communiqué que le Haut-Rhin devait accueillir deux aires de grand passage, et que 25 demandes avaient déjà été faites de la part des gens du voyage. "A ce jour et malgré les différentes réunions et rencontres, aucune proposition de terrain ne m’a été faite, ce pourquoi j’ai évoqué le 17 avril dernier la possibilité de retenir deux terrains appartenant à l’état, l’un à Sainte-Croix en Plaine, l’autre à Bantzenheim, tout en restant ouvert à toutes les propositions alternatives."

Dans le Bas-Rhin, deux aires de grand passage ont été ouvertes, à Eschau récemment et à Wissembourg dans les années 2000. "Le parad oxe de l'aire de Wissembourg, c'est qu'elle n'est pas utilisée" , explique le maire de la ville, Christian Gliech. "Une aire de grand passage devrait être près des axes de communication, ce n'est pas le cas. En plus elle est trop petite. Chaque année en juillet, une centaine de caravanes s'installent pour un grand rassemblement à Wissembourg. Nous sommes obligés de les placer sur le parking de l'hippodrome, mais tout se passe bien."

"Très souvent, les maires craignent les réactions de leurs administrés dans ces dossiers", note le père Emmanuel Langard, aumonier attitré des gens du voyage. Pendant la saison des pèlerinages, il vit avec les gens du voyage, et a remarqué que certains préjugés avaient la vie dure. "Je suis surpris par les insultes de la part des riverains."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess