Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les Mayennais partagés sur la hausse des prix des produits de grandes marques

vendredi 1 février 2019 à 6:00 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Votre caddie vous coûtera peut-être plus cher à partir de ce 1er février. Des milliers de produits alimentaires de grandes marques vont augmenter. La loi Alimentation votée en octobre 2018 entre en vigueur. Elle prévoit le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) dans la grande distribution.

Supermarché (illustration)
Supermarché (illustration) © Maxppp - Maxppp

Mayenne, France

Des yaourts, du café, du fromage et des boissons de grandes marques plus chers à partir du 1er février. Ne soyez pas surpris en allant faire vos courses c'est normal. La loi Alimentation votée en octobre 2018 entre en vigueur.
Elle prévoit le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) dans la grande distribution. En clair, les distributeurs sont désormais obligés de faire 10% de marge sur certains produits. L'objectif c'est que cet argent revienne ensuite aux agriculteurs puisque les grandes enseignes enregistreront des bénéfices supplémentaires. 

À l'hyper U de Mayenne, les consommateurs accueillent cette hausse des prix de manières bien différentes. Il y a les très mécontents comme Marie-Hélène et Marie-Thérèse. "Nous on est retraités, on nous ponctionne sans arrêt !" peste l première. L'argent ira t-il vraiment dans la poche des agriculteurs ? Ca m'étonnerait" s'interroge la première. "Le caddie coûte de plus en plus cher. Quand je passe à la caisse je me rends compte" termine la seconde.  

Le reportage France Bleu à l'Hyper U de Mayenne

Il y a les clients pour qui les habitudes d'achat ne vont pas changer. Nicole et Michèle ont un chariot bien rempli. "Je continuerai d'acheter la pâte à tartiner Nutella pour mes petits-fils, ils aiment trop ça" explique l'une d'entre elle. 

Des promotions pour compenser les hausses

Pour un camembert Président, marque du géant laitier Lactalis comptez 6 centimes de plus, 1 centimes sur le beurre doux Président. La plus grosse augmentation va concerner certaines boissons alcoolisées comme le Pastis. À l'hyper U de Mayenne Nicolas Mousset son directeur a pris des dispositions avec ses salariés. "On a réuni nos équipes pour expliquer la loi. Notre enseigne organise aussi des remises sur d'autres produits pour que le panier global de nos clients ne soit pas impacté" détaille le professionnel. Dans son magasin 1.000 produits environ vont augmenter.