Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les meuniers bretons ne chôment pas pendant la crise du coronavirus

Les consommateurs se ruent sur la farine depuis quelques jours. Dans les grandes surfaces, les paquets de farine proviennent le plus souvent d'Italie ou d'Allemagne. Pourtant, les meuniers bretons sont de gros producteurs de farine de froment ou de blé noir et en ce moment, ils ne chôment pas.

La Bretagne, l'une des régions qui produit le plus de farine en France
La Bretagne, l'une des régions qui produit le plus de farine en France © Radio France - Xexili Foix

C'est la ruée sur la poudre blanche dans les grandes surfaces depuis le début du confinement. Les ventes de farine ont explosé. Confinés à la maison, on a tous envie de confectionner des gâteaux ou son propre pain. Dans les magasin, les rayons de farine sont souvent vides et pourtant chez les meuniers bretons, on ne chôme pas. Sauf que la farine dans les grandes surfaces est le plus souvent de la farine en provenance d'Italie ou d'Allemagne 

"On découvre que la France, l'un des plus gros pays plus producteurs de blé, s'approvisionne à l'étranger pour alimenter les supermarchés" - Jean Paulic, le patron de la meunerie à Saint-Gérant dans le Morbihan. 

Jean Paulic dont les moulins produisent 20. 000 tonnes de farine par an, espère aujourd'hui profiter de cette crise pour regagner des marchés localement. "Nous venons de mettre en place une équipe pour conditionner de la farine en petits sachets de 500 gr ou 1 Kilo pour répondre à cette demande liée à la crise du coronavirus" explique encore le dirigeant. Jusque là, sa farine de froment ou de blé noir était vendue essentiellement aux boulangers, aux industriels de la biscuiterie, ou aux crêperies. 

5% de la production de farine bretonne est vendue aux particuliers

"Avec une quarantaine de moulins, la Bretagne est l'une des régions où la production est la plus importante en France. _Mais nous n'avons pas l'outil pour conditionner en petits sachets, comme ceux qui sont vendues en grandes surfaces" explique Jean François Jaffres, président de l'association des meuniers bretons. Actuellement, à peine 5% de la production bretonne est vendue aux particuliers. Le reste alimente les boulangers, les crêpiers, ou les biscuiteries où la demande est en baisse depuis le début de la crise du Covid-19. "_C'est bien que les gens apprennent à faire du pain, se remettent à confectionner des gâteaux. Quand on connait bien un produit, on l'apprécie mieux" se réjouit le président de l'association des meuniers bretons. 

"Au Moulin de Quincampoix, on travaille jour et nuit pour produire de la farine bio"

"C'est de la folie cette demande. Nous avons triplé notre production depuis quelques jours" réagit le patron du moulin de Quincampoix, à Rimoux en Ille-et-Vilaine. La demande en farine bio dans les magasins spécialisées ou les petits supermarchés a explosé aussi. "Nous travaillons 6 jours sur 7 pour répondre à cette demande" explique Yves Noël, "mais nous devons garder un oeil sur nos réserves de grain à moudre, on ne peut pas tout vendre dès maintenant. Ces réserves ne sont pas exponentielles" relativise le gérant du moulin. Rien ne garantit que cette forte demande aujourd'hui, se poursuivent lorsque les mesures de confinement seront levées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu