Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Les missions locales ne servent à rien" ? On est allé vérifier

mardi 20 mars 2018 à 8:19 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

"Les missions locales ne servent à rien", c'est ce qu'a dit le président de région Hervé Morin, à la fin du mois de janvier, lors d'un déplacement à Vernon. Une phrase choc sur laquelle il est en partie revenu. Mais savez-vous ce que c'est qu'une mission locale ?

Julie anime un atelier sur l'emploi et le droit du travail pour une quinzaine de jeunes.
Julie anime un atelier sur l'emploi et le droit du travail pour une quinzaine de jeunes. © Radio France - Sixtine Lys

Rouen, France

Steeve interpelle l'animatrice : "Moi madame, j'ai travaillé dans une entreprise connue, mais je n'ai jamais eu de contrat". "Jamais ?", s’étonne Julie, "Et une fiche de paie, vous en avez eu une ?

Rive gauche, mission locale de Rouen, premier étage, l'un des nombreux atelier donnés aujourd'hui. Dans cette salle, une présentation sur l'intégration en entreprise, et le droit du travail. Il sont une vingtaine de jeunes entre 16 et 25 ans. Julie est conseillère emploi à la mission locale de Rouen. "Ils sont un peu éloignés du monde du travail, loin des codes du monde de l'entreprise. Ce travail là, qui malheureusement ne peut pas être fait pas Pôle Emploi parce que le volume ne le permet pas, est adapté à ce public qui est en insertion. On est sur beaucoup de premières mises en emploi, premières mises en situation professionnelles, parfois le premier stage ou entretien d'embauche..."

Mettre le pied à l'étrier

Mettre le pied à l'étrier, c'est l'objectif des missions locales. Prendre le relais de Pole emploi pour aider les jeunes entre 16 à 25 ans à s'insérer, aussi bien socialement que professionnellement. Jean-Clément Houdas est en charge du service emploi à Rouen. "On est dans cette démarche d'apprentissage, à tous les niveaux pour arriver le plus à l'aise possible quand on commence son premier contrat. Mais aussi quand on fait sa première démarche pour le permis, pour un logement : quelles sont les démarches à effectuer auprès de la CAF, des bailleurs ? On les accompagne jusqu'au bout."

Accompagner

Accompagner, c'est le maitre mot. Winona a 19 ans, elle a découvert la mission locale il y a deux ans. "J'étais aussi inscrite à Pôle Emploi, et je n'ai pas eu autant de rendez-vous qu'à la mission locale. On avance beaucoup plus avec un conseiller qui nous suit plusieurs fois, qu'avec un rendez-vous par mois à Pôle emploi."

Des professionnels de l'emploi sont à disposition des jeunes, mais aussi des entreprises, des juristes, des psychologues... Arthur a 21 ans, il  fréquente ponctuellement la mission locale de puis 5 ans. "Je me suis servi de la mission locale pour quelques aides, pour le permis de conduire par exemple. Mais pour un ami qui a vécu dans la rue, la mission locale lui a permis d'avoir des chaussures, un logement, ou ne serait-ce que 50€ pour avoir à manger. _La mission locale ça peut vraiment servir à ceux qui sont dans le besoin_. Et quand on à 16 ans et qu'on est dans la rue, on est dans le besoin."

J'ai décroché mon premier emploi grâce à la mission locale

Les jeunes dans cette tranche d'âge sont très fortement touchés par le chômage, 22% sont sans emploi contre 10% de la population active. Lilian a 19 ans. "Au bout d'à peine une semaine, la mission locale m'a permis de décrocher mon premier emploi. C'est eux qui m'ont dit d'aller déposer mon CV, ma lettre de motivation. Au bout d'une semaine sans réponse, ma conseillère a envoyé un mail à l'entreprise, et le lendemain j'ai été appelé pour venir signer mon contrat au plus vite."

Sur l’agglomération rouennerie, 7000 jeunes sont accompagnés, et près de 3900 emplois ont été décrochés sur l'année 2016.