Économie – Social

Les Normands jamais trop éloignés des services

Par Thomas Pontillon, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) samedi 9 janvier 2016 à 6:00

Le commerce de Saint Pierre de Bailleul
Le commerce de Saint Pierre de Bailleul © Radio France - Thomas Pontillon

Selon une étude de l'Insee, les normands se trouvent tous à moins de 9 minutes des principaux équipements. C'est, sans surprise, en ville que les services sont les plus proches.

Boulangerie, médecin, bureau de poste ou encore coiffeur... L'étude de l'Insee prend en compte 22 commerces ou services principaux pour son étude. L’institut de la statistique a ensuite calculé le trajet moyen de chaque habitants de la région pour s'y rendre. 

Faible disparité entre ville et campagne 

A Evreux, Rouen, Le havre ou encore Vernon, les citadins mettent en moyenne 3 minutes pour aller faire leurs courses. A la campagne, il leur faut plutôt 8 minutes. Une faible disparité qui s'explique notamment par la densité de population. La moitié des normands vivent à la campagne. 

En revanche, lorsque l'étude se penche sur des services plus élevés comme un cinéma, un service d'urgences ou un centre ophtalmologique, les disparités réapparaissent immédiatement. 

La carte du temps du temps moyen d'accès aux équipements - Aucun(e)
La carte du temps du temps moyen d'accès aux équipements - INSEE

L'avis de l'association des maires de France 

"5 minutes de différence, c'est peu mais c'est quand même presque 3 fois plus qu'en ville" souligne Denis Merville, le président Seinomarin des Maires de France. _"8 minutes c'est moins important que dans d'autres départements comme la Creuse ou la Lozère qui ont d'autres difficultés. Ceci dit, il y a quand même des inégalités dans notre région. Je pense par exemple au _pays de Bray ou les services publics disparaissent . "

ITW Denis Merville, président de l'AMF en seine-maritime

L'exemple de Saint-Pierre-de-Bailleul 

C'est un petit village de 1.000 habitants près de Vernon dans l'Eure. Il n'y a qu'un seul commerce : un bar-épicerie rouvert il y a quelques mois après un an de fermeture. "C'est pratique pour les dépannages, pour le reste on est obligé de prendre la voiture" explique Sandra, une habitante du village. 

Reportage à Saint-Pierre-de-Bailleul

La place principale de Saint Pierre de Bailleul - Radio France
La place principale de Saint Pierre de Bailleul © Radio France - Thomas Pontillon