Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les nouveaux Vélib' parisiens fabriqués chez nous, en Loire-Atlantique et en Vendée

jeudi 26 octobre 2017 à 5:36 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Les nouveaux vélos en libre-service de Paris vont être fabriqués chez nous. À La-Roche-sur-Yon pour la version électrique et à Machecoul pour la version classique.

Les nouveaux Vélib' seront fabriqués à La-Roche-sur-Yon et à Machecoul
Les nouveaux Vélib' seront fabriqués à La-Roche-sur-Yon et à Machecoul © Radio France - Clémence Gourdon Négrini

Ce sont deux entreprises de chez nous, de Vendée et de Loire-Atlantique qui ont été choisies par la société Smoove, le nouveau gestionnaire des vélos en libre-service de Paris, pour fabriquer ses nouvelles montures. La version classique sera produite à la Manufacture française du cycle de Machecoul et la version électrique sortira, elle, de l'entreprise Arcade cycles de La-Roche-sur-Yon.

7.000 vélos fabriqués en Vendée, 17.500 en Loire-Atlantique

Smoove travaille déjà avec l'entreprise de La-Roche-sur-Yon depuis 2008, explique son PDG, Laurent Mercat. "C'est une entreprise de belle facture et nous n'avons pas eu d'hésitation à lui confier la fabrication des 7.000 vélos électriques qui seront déployés à Paris. Et pour la Manufacture du cycle de Manchecoul, c'est vraiment une fierté de pouvoir travailler avec eux. C'est vraiment leur qualité, leurs compétences et leur histoire qui nous a plu. Et aussi leur capacité de production puisqu'ils fabriqueront 17.500 vélos classiques pour nous d'ici le printemps."

Nous allons embaucher 20 personnes à Machecoul

Et pour tenir ces délais serrés, l'usine de Machecoul va embaucher 20 personnes annonce son directeur général, Yves Salaun. "Nous allons créer une chaîne spécifique pour l'assemblage et nous allons embaucher 20 personnes qui seront dédiées à cette chaîne. Nous allons commencer la production en novembre et tout doit être livré pour mars-avril." Et remporter ce marché parisien, c'est évidemment une excellente chose pour l'avenir de l'entreprise et de ses 360 salariés poursuit Yves Salaun : "actuellement, notre activité est principalement tournée vers la grande distribution, les grandes chaînes de sport et les spécialistes du vélo. Mais on n'avait pas encore travaillé sérieusement sur ce qu'on appelle le 'vélo de ville' pour les collectivités. Donc c'est une diversification très intéressante." Et une belle aventure qui se poursuit après le dépôt de bilan en 2013, la reprise par Intersport et donc, maintenant, ces vélos en libre-service.