Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

200 offres d'emploi chez PSA : un tremplin pour Alexandre, chômeur en reconversion

jeudi 7 septembre 2017 à 8:59 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

Alexandre Piel est au chômage depuis un an. Il a entamé sa reconversion cet été. Décrocher l'un des 200 postes proposés par PSA, en partenariat avec Pôle Emploi, lui permettrait d'ajouter une corde à son arc.

Alexandre fait partie des chômeurs reçus aujourd'hui par PSA pour passer des premiers entretiens d'embauche
Alexandre fait partie des chômeurs reçus aujourd'hui par PSA pour passer des premiers entretiens d'embauche © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Rennes, France

Travailler à l'usine PSA de La Janais, près de Rennes, ce ne serait pas une première pour Alexandre Piel. "J'y ai déjà occupé un poste quand j'étais étudiant. Je ponçais les voitures et j'enlevais les défauts avant qu'elles soient peintes" raconte-t-il. Rien à voir pourtant avec sa formation initiale. Alexandre a un master d'audiovisuel, mais le marché de l'emploi est trop bouché dans ce domaine. Cela fait bientôt dix ans qu'il enchaîne différents boulots : facteur, animateur de radio, gestionnaire dans une mutuelle… "Je n'ai pas de regret, mes études m'ont plu. Après, c'est vrai que le secteur de l'audiovisuel c'est compliqué, surtout dans la région". Après une année complète de chômage, il a donc décidé de changer de voie :

"Dernièrement, j'ai fait un atelier pendant deux mois, organisé par Pôle Emploi, pour me préparer à une reconversion"

Passer les échelons dans l'entreprise

Les offres d'embauche de PSA pourraient permettre à Alexandre de rebondir. En un an d'inactivité, il n'a eu qu'un rendez-vous avec son conseiller Pôle Emploi, et n'a passé que quelques entretiens d'embauche. Ce sont les postes de gestion qui l'intéressent le plus. Alexandre en a déjà occupé par le passé, mais il ne sait pas pour l'heure si PSA cherche de tels profils parmi les 200 personnes que l'entreprise cherche à recruter. Il a tout de même envoyé un CV pour participer au recrutement organisé aujourd'hui.

"Je n'ai pas encore de détails sur les postes qui sont proposés, il faut que je me renseigne. Je ne me vois pas travailler à la chaîne toute ma vie. Je l'ai déjà fait, je vois ce que c'est... Il faut voir les évolutions de carrière possibles"

C'est son premier job dating, mais il ne l'appréhende pas particulièrement : "je n'en ai jamais fait, je vois le concept mais je ne sais pas comment ça se passe vraiment... J'y vais comme pour un entretien normal. Je leur en dirai plus sur moi, si ça les intéresse... Après s'il y a des questions pièges, on verra !"

Alexandre Piel fait partie des chômeurs reçus par PSA aujourd'hui pour des premiers entretiens d'embauche

PSA, une opportunité inattendue

C'est la mère d'Alexandre qui a entendu parler de la journée d'entretiens organisée par l'usine automobile. Lui ne pensait pas y retourner : "j'étais plus focalisé sur ma reconversion, l'objectif ce serait de trouver des formations, au cas où ça ne marche pas pour PSA. Après, si ça marche pour PSA et que j'ai en même temps trouvé une formation, ça va être un dilemme !" lance-t-il.