Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les opérateurs Orange, SFR et Bouygues ont discrètement augmenté leurs tarifs cet été

lundi 28 août 2017 à 12:17 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Les trois principaux opérateurs de téléphonie et d'Internet Orange, SFR et Bouygues ont discrètement augmenté les tarifs de certains de leurs abonnements cet été, sans forcément prévenir leurs abonnés, a révélé l'association Que Choisir le 24 août dernier.

Les trois opérateurs ont très discrètement augmenté leurs tarifs au cœur de l'été.
Les trois opérateurs ont très discrètement augmenté leurs tarifs au cœur de l'été. © Maxppp - Olivier Arandel

Les clients de certains abonnements Orange, SFR et Bouygues vont avoir une mauvaise surprise pour la rentrée. Les trois principaux opérateurs ont très discrètement augmenté les tarifs de certaines offres au cœur de l'été, dénonce l’association Que Choisir.

SFR fait payer jusqu'à cinq euros de plus par mois

C'est SFR qui a le plus fait grimper ses tarifs : l’opérateur a augmenté le prix de l’abonnement de la plupart de ses clients fixes et mobiles, de deux à cinq euros par mois, explique Que Choisir. Les clients mobiles de l’offre à bas prix Red by SFR n’ont pas été épargnés : leur abonnement leur coûtera désormais un ou deux euros de plus par mois. Ces hausses de prix correspondent à l'option "Privilège", donnant accès à des contenus supplémentaires (TV, SFR Sports, etc.). Une offre payante ajoutée d'office aux forfaits des clients de l'opérateur, mais qu'il est possible d'arrêter.

Bouygues active un supplément pour la location de sa box internet

De son côté, Bouygues a décidé de facturer en supplément les frais de location de sa BBox Miami, qui étaient jusque-là inclus. L'abonnement augmente donc de trois euros par mois.

Orange fait grimper les fixes et internet

Orange, pour sa part, a fait passer le prix de son offre fixe Découverte Internet, sans service de téléphonie, de 21 à 24,99 euros , soir 3,99 euros de plus par mois. Dans un email à ses clients, Orange met en avant "les coûts de maintien et d’entretien de nos plateformes techniques" et évoque la possibilité de "faire le choix d’une autre offre en vous connectant à et tester pourquoi pas, l’éligibilité de votre ligne à la Fibre d’Orange", explique Le Parisien. Le tarif de son forfait mobile Mini est, lui, passé de 14,99 euros à 16,99 euros, soit deux euros de plus par mois.

Des hausses dissimulées

Ce n’est pas la première fois que les opérateurs profitent de l’été pour procéder à des hausses de tarifs, explique Que Choisir, mais l’ampleur et la forme sont inédites cette année. Car contrairement aux autres années, les hausses s’appliquent à tous, y compris aux abonnés actuels. Les opérateurs ont informé les clients concernés, "mais les mails reçus sont loin d’être limpides", dénonce l’association. Conformément au code de la consommation, les clients disposent de quatre mois à partir du changement de tarif pour résilier leur abonnement sans frais. Au-delà de cette période, la modification sera considérée comme acceptée par le client, explique Que Choisir.