Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les opérateurs télécoms sommés d'afficher le vrai prix de leurs offres internet

lundi 4 septembre 2017 à 21:54 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

La direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes a mis en demeure les opérateurs télécoms d'afficher clairement le prix de leurs offres d’internet fixe. Orange, SFR et Bouygues Telecom n'incluent pas la location de leurs box dans leurs publicités, ne respectant pas la loi.

Orange, SFR et Bouygues font payer la location de leur box en plus de l'abonnement à internet.
Orange, SFR et Bouygues font payer la location de leur box en plus de l'abonnement à internet. © Maxppp - Olivier Boitet

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en demeure les opérateurs de télécoms d'afficher clairement le prix de leurs abonnements à l'internet fixe, ont indiqué ce lundi Les Echos.

La location de la box facturée en plus de l'abonnement

La DGCCRF a écrit aux opérateurs pour leur demander de respecter la loi en présentant une information complète au consommateur. Or, Orange, SFR et Bouygues Telecom n'incluent pas la location de leurs box dans leurs offres, généralement facturée en sus de l'abonnement, à hauteur de 3 à 5 euros par mois. Seul Free respecte aujourd'hui la loi en la matière. Son directeur général Maxime Lombardini s'en est d'ailleurs ému, vendredi, estimant qu'il était temps que "tout le monde affiche le véritable prix des box", rapportent Les Échos.

Le vrai prix annoncé dans les pubs, sous peine de 15.000 euros d'amende

"Dans le cas où une offre d'accès internet fixe proposée au consommateur comporte la location payante d'une box, le prix annoncé dans vos publicités et communications commerciales doit indiquer la somme totale qui devra être effectivement payée par le consommateur", a rappelé la Répression des fraudes dans son courrier, selon Les Echos. La direction de Bercy ordonne aux opérateurs télécoms de modifier leurs informations tarifaires "au plus tard le 1er février 2018", faute de quoi ils risquent une amende, assez peu dissuasive, de 15.000 euros, a noté le quotidien.