Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les organisateurs de mariage ne s'en sortent plus face aux annulations en masse

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les rassemblements privés de plus de 6 personnes sont désormais interdits. Plus de soirées d'anniversaires ou de repas de famille en trop gros comité, mais aussi plus de célébration de mariages ! Et pour les organisateurs, les "wedding planners", c'est toute leur entreprise qui est en danger.

Les "wedding planners", ou organisateurs de mariage, sont dans la tourmente à la suite d'annulations en masse.
Les "wedding planners", ou organisateurs de mariage, sont dans la tourmente à la suite d'annulations en masse. © Radio France - Emmanuel Claverie

Depuis le jeudi 16 octobre, les rassemblements privés de plus de six personnes sont interdits, et ce, dans toute la France. Plus de soirées en gros comité, plus de fêtes de mariages. Et pour les organisateurs, qu'on appelle les "wedding planners", cette nouvelle fait l'effet d'un coup de massue sur leurs entreprises déjà fragilisées par le confinement.

Un mauvais timing

C'est le cas d'Amélie Ardouin, une rémoise de 35 ans, qui a lancé son entreprise "La Bague au Doigt", il y a bientôt un an. Un rêve d'enfant mais qui a, depuis quelques mois, tourné au cauchemar. Le confinement, puis la seconde vague l'ont sérieusement ébranlée, mais il faut ajouter que le timing n'était pas très bon. Quelques jours après avoir officiellement lancé sa boîte, le gouvernement décrète le confinement. 

J'ai lancé mon entreprise, je l'ai immatriculée... Et 15 jours après, c'était le confinement - Amélie Ardouin

Forcément, après avoir traversé un confinement où le chiffre d'affaire n'était pas au beau fixe, les nouvelles restrictions, Amélie les a vues venir. "Quand j'ai vu que l'épidémie circulait de plus en plus, que le taux de contamination était de plus en plus important, j'ai tout de suite compris. Je ne suis pas étonnée" raconte-t-elle, dépitée. 

Amélie n'est pas surprise, certes, mais elle craint que la situation ne s'améliore pas. "Les règles ne sont jamais vraiment claires en plus, et j'ai de plus en plus l'impression qu'on nous empêche de travailler". 

Un faux regain à l'issue du confinement

Au déconfinement, l'entreprise d'Amélie reprend du poil de la bête. Elle reçoit énormément de devis, et l'été arrivant, elle signe plusieurs contrats. Mais énormément de couples annulent, l'incertitude de la situation sanitaire ayant raison d'eux. "Ce n'est pas parce qu'on reçoit plein de devis, qu'on les signes tous... Les futurs mariés savent que les temps sont incertains, et préfèrent rester prudents" déplore Amélie Ardouin. 

Presque un an après son lancement, la situation reste précaire. "Mon entreprise ne peut toujours pas être rentable... Dans cette situation, faire du chiffre d'affaire, sachant que je ne me dégage aucun salaire, c'est vraiment très compliqué", poursuit-elle. Une situation si tendue, que cette mère de deux enfants n'a pas eu d'autres choix que de reprendre un emploi à temps plein, à côté de la gestion de son entreprise. "C'était soit ça, soit la précarité" confie Amélie. 

Mais le pire, pour Amélie Ardouin, ce sont les factures. "Je fais des mois sans recettes, mais les charges elles, restent inchangées... Si cela continue comme ça, j'ai très peur de devoir mettre la clé sous la porte" conclut-elle. Tous ses mariages prévus jusqu'à la fin de l'année ont été annulés, et le prochain événement est prévu pour avril 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess