Économie – Social

Les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon retrouvent leur place de leader européen dans la production de naissains

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde jeudi 3 avril 2014 à 6:00

Après deux bonnes années de captage, les ostréiculteurs d'Arcachon repassent devant leurs collègues de Marennes-Oléron dans la production de naissains, ces "bébés huîtres" qui atteindront leur taille adulte dans trois ans. C'est une bonne nouvelle pour cette profession durement touchée par les virus depuis quelques années.

Les ostréiculteurs d'Arcachon ont le sourire. Ils viennent de récupérer la place de leader européen dans la production de naissains. Après deux années de bon captage sur les collecteurs et les tuiles, ils repassent ainsi devant leur principaux concurrents de Marennes-Oléron.

Cette production est utilisée localement pour garnir les parcs à huitres du Bassin mais une partie est également revendue dans d'autres régions ostréicoles de l'hexagone. La Charente-Maritime, la Vendée, la Normandie et la Méditerranée sont en train de passer commande.

Attention tout de même à ne pas s'emballer car la mortalité des huîtres est un phénomène récurrent depuis quelques années. Il est trop tôt pour dire si ces naissains atteindront tous la taille adulte et seront commercialisables d'ici trois ans.

Difficile d'expliquer pourquoi les naissains se sont particulièrement bien développés à Arcachon cette année. Certains producteurs y voient tout de même le signe d'un bon équilibre des eaux du Bassin. Pourtant, au début de l'été dernier, de nombreuses huîtres de trois ans avaient péri. L'ostréiculture n'a jamais été une science exacte !

4 milliards de naissains ont été récoltés dans les eaux du Bassin d'Arcachon cette année