Économie – Social

Les "Oubliés des vacances" ont goûté aux joies du bain de mer

Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu Mayenne jeudi 25 août 2016 à 4:00

1900 enfants et adultes ont découvert la plage des Becs à Saint-Hilaire de Riez
1900 enfants et adultes ont découvert la plage des Becs à Saint-Hilaire de Riez © Radio France - Emmanuel Sérazin

Le Secours Populaire Français organisait sa traditionnelle journée des "Oubliés des vacances" ce mercredi à Saint-Hilaire de Riez, en Vendée. Alors qu'on fête les 80 ans des congés payés cette année, 1900 enfants et adultes ont nagé dans le bonheur, le temps d'une journée.

Malgré une météo brumeuse jusqu'à la mi-journée, les invités du Secours Populaire Français sont repartis avec de jolis souvenirs. Au total, 1900 enfants et adultes ont fait le déplacement depuis les 5 départements de la région Pays de la Loire, à bord de cars affrétés pour l'occasion. Pour encadrer ces vacanciers d'un jour, l'association a mobilisé une centaine de bénévoles, ravis de voir les visages s'illuminer. Sur la plage des Becs, la ville de Saint-Hilaire de Riez a installé des terrains de volley et des buts de foot, pour marquer le coup en cette année où l'on célèbre les 80 ans des congés payés.

Le Secours Populaire Français a affrété 42 cars pour transporter les 1900 participants - Radio France
Le Secours Populaire Français a affrété 42 cars pour transporter les 1900 participants © Radio France - Emmanuel Sérazin

Saint-Hilaire, la station populaire

La plage de Saint-Hilaire n'a pas été choisie au hasard. La station fût l'une des premières en France à accueillir des colonies de vacances. Dans les années 50, on en comptait 32, réparties dans la forêt domaniale. La très grande majorité de ces centres de vacances ont été construits par les communes de la "couronne rouge", ces villes communistes de la région parisienne. Le phénomène était tellement important à l'époque, que Maurice Thorez est venu en personne inaugurer l'une de ces colonies, en tant que vice-président du Conseil du gouvernement de Paul Ramadier. Depuis, la municipalité tient à garder à cette image de station populaire, pionnière du tourisme de masse, comme en témoigne encore les nombreuses résidences Merlin.

Pas de chlore, mais du sel !

Loin de tous ces symboles, les enfants ont passé la journée d'hier à creuser la plage, jouer au foot et au beach-volley, avant de s'offrir quelques glissades à Atlantic Toboggan : encore un symbole, car ce fût le premier parc aquatique à ouvrir ses portes en Vendée. Mais évidemment, l'attraction vedette était la baignade sur la plage des Becs. Alors, elle est comment la mer ?

Partager sur :