Économie – Social

Les patrons des industries chimiques et métallurgiques de Savoie reçus au Sénat

Par Christophe Tourné, France Bleu Pays de Savoie jeudi 10 juillet 2014 à 10:11

Electricité (illustration)
Electricité (illustration) © Fotolia.com

Les usines, grosses consommatrices de courant, veulent obtenir des tarifs de l'électricité plus avantageux. Leurs patrons font du lobbying auprès des parlementaires.

Les patrons vont renégocier les tarifs de l'électricité

Quelques uns des plus gros patrons des industries chimiques et metallurgiques de Savoie, comme FERROPEM et MSSA (métaux spéciaux à Pomblière Saint-Marcel) étaient au sénat ce mercredi. Tous doivent renégocier avec l'État le prix de l'électricité dans les prochains mois et de ce prix dépendra leur compétitivité et donc leur survie sur le marché international. Ce point a d'ailleurs fait partie récemment des conditions de rachat d'ALCAN par TRIMET à Saint-Jean-de-Maurienne.

OLIVIER BAUD, le président de la société énergy pool de Savoie technolac défend "l'effacement énergétique"

Des discussions sur fond de compétitivité et d'économies d'énergie

Objectif de ces démarches auprès des politiques et des parlementaires, les convaincre d'inclure dans la future loi de transition énergétique le principe d'un tarif d'électricité avantageux, aux alentours de 30 euros le mégawatt-heure, pour les industries électro-intensives. En échange elles s'engagent à consommer plus ou moins, voir pas du tout, en fonction des pics de consommation. Dans quelques semaines, les industriels savoyards interviendront dans le même sens devant les députés à l'Assemblée Nationale.