Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le ras-le-bol des personnels de l'hôpital psychiatrique Janet au Havre

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)
Le Havre, France

Les 700 salariés de l'hôpital Janet au Havre sont appelés par les syndicats a se rassembler devant l'établissement entre 13H et 14H30, pour, de nouveau, dénoncer leurs conditions de travail et donc les conditions de soins des patients de l'hopital psychiatrique.

Hôpital Pierre Janet au Havre - Google street view
Hôpital Pierre Janet au Havre - Google street view

Un débrayage est prévu à l'appel des syndicats, à l'hopital Pierre Janet du Havre ce  vendredi midi, pour dénoncer les conditions de travail et d'hospitalisation des patients. Des personnels hospitaliers en pleurs, des patients laissés dans des couloirs sur des matelas à même le sol : voilà ce que dénoncent depuis déjà plusieurs années les syndicats de l'hôpital Pierre Janet du Havre. Un hôpital psychiatrique, souvent dernière roue du carosse d'après eux. 

Une cocotte minute

Aux urgences psychiatriques Pierre Janet,  il y a 5 lits mais la moyenne serait autour de 15 patients qui évidemment nécessitent des soins trés spécifiques. Les conditions de soins sont  _"indignes et inhumaines"_d'aprés certains. On trouverait ainsi des personnes autistes mélangées avec des patients psychotiques. 

Ce qu'on appelle "l'hopital de jour" est aussi saturé. C'est le service où les patients viennent chercher leurs soins thérapeutiques et leurs traitements parfois quotidiennement. Un service qui peut traiter entre 30 et 40 personnes mais qui bien souvent accueillerait 80 patients pour seulement 3 soignants. 

Ce vendredi midi, les personnels hospitaliers vont,  de nouveau, interpeller Edouard Philippe. Le Premier Ministre est l'ancien président du conseil de surveillance du groupe hospitalier du Havre.

Lors de la manifestation en mars 2016 devant l'hôptal Janet du Havre
Lors de la manifestation en mars 2016 devant l'hôptal Janet du Havre © Radio France - Bertrand Queneutte

->> A LIRE : Déjà en 2016, et en 2015, le personnel de l'hôpital Janet du Havre avait alerté sur les conditions de travail et de soins  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess