Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les syndicats avancent leurs pistes pour favoriser l'emploi des seniors

-
Par , France Bleu

Syndicats, patronat et ministre du travail se retrouvent ce mardi 14 janvier pour parler de l'emploi des seniors. Le gouvernement veut inciter les Français à travailler plus longtemps, mais près d'un senior sur deux part à la retraite sans emploi.

Près d'un senior sur deux n'a pas d'emploi au moment de partir à la retraite.
Près d'un senior sur deux n'a pas d'emploi au moment de partir à la retraite. © Maxppp - Thierry Gachon

Comment favoriser l'emploi des seniors ? À 10 jours de la présentation du projet de loi retraites en conseil des ministres, les concertations se poursuivent : syndicats et patronat se retrouvent ce mardi 14 janvier au Ministère du Travail pour étudier des pistes et valoriser les fins de carrière. Aujourd'hui, seule la moitié des 55 et 64 ans termine sa carrière au travail : les autres naviguent entre chômage, arrêt maladie ou invalidité.

Valoriser ce qui existe déjà 

Les syndicats veulent parier sur des dispositifs déjà existants mais mal connus, notamment la retraite progressive : partir petit à petit, en cumulant temps partiel et un pourcentage de la retraite, entre 40 et 60%.  Environ 10.000 français bénéficient de cette organisation. Aujourd'hui, si l'employeur s'y oppose, le salarié ne peut pas partir en retraite progressive. L'objectif des syndicats c'est de se passer de l'autorisation patronale.   

Le contrat de génération va-t-il faire son retour ? Les syndicats CGT, FO et CFDT prônent son retour du contrat de génération,instauré par François Hollande, puis supprimé en 2017 par le gouvernement actuel car jugé peu efficace. L'idée c'est un senior qui chapeaute un jeune dans l'entreprise, pour passer son savoir avant la retraite. 

Des idées plus polémiques ?

Baisser le salaire des seniors contre des emplois à moindre responsabilités. Étonnant ? C'est ce qui se fait  en Finlande, et la CFTC veut soumettre cette idée. De son côté, Force Ouvrière veut taxer les licenciements des plus de 60 ans et créer un CDI spécial pour les seniors. La CGC veut-elle revoir le barème des indemnités prud’homales, plafonnées par le gouvernement d'Emmanuel Macron : en cas de licenciement abusif, le chèque ne devrait jamais être inférieur à l'indemnité de fin de carrière. 

Mais il ne faut pas oublier qu'en 10 ans, le nombre de retraités de retour au travail a triplé en France. 3% doivent cumuler retraites et nouveau travail. Certains par passion pour leur métier, d'autres car leurs pensions de retraite de leur suffit pas pour vivre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess