Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les planteurs de la sucrerie de Cagny s'invitent sur le marché de Caen pour gagner la bataille de l'opinion

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

"Ne rien lâcher", c'est en résumé le leitmotiv des betteraviers qui ont tenu un stand ce vendredi sur le marché de la Place Saint-Sauveur à Caen. Opération de communication cette fois-ci pour obtenir la vente du site par Südzucker, Le propriétaire allemand doit bientôt donner sa réponse.

Le stand des planteurs sur le marché Saint-Sauveur
Le stand des planteurs sur le marché Saint-Sauveur © Radio France - Philippe Thomas

Caen, France

Sous le soleil normand en ce vendredi matin, les planteurs de la sucrerie de Cagny distribuent des sacs contenant chacun un kilo de sucre aux passants. Un façon pour les planteurs d'entamer le dialogue et de mesurer que "le combat est bien connu des caennais" qui pour la plupart apportent leur soutien aux planteurs. "Bon courage à vous" dit l'un d'entre eux. Des passants qui repartent avec une boîte de sucre.

Les planteurs sur le marché de la place Saint-Sauveur à Caen - Radio France
Les planteurs sur le marché de la place Saint-Sauveur à Caen © Radio France - Philippe Thomas

Benoit Lefébure, agriculteur à Escoville et membre du syndicat des betteraviers : "c'est une façon de continuer à faire vivre la flamme de Saint-Louis à Cagny pour la reprise de notre usine. Et s'assurer que tout le monde continue à être à l'écoute positivement de notre projet. Nous sommes en attente d'une décision des allemands et nous tenus à montrer qu'agriculteurs, employés, nous sommes tous ensemble et qu'il faut nous laisser mener notre projet de reprise." Südzcuker à l'obligation de répondre. Quand ? Bientôt, sans plus de précisions.

Les politiques maintiennent la pression

D'un point de vue politique, la députée socialiste Laurence Dumont entend bien défendre l'union sacrée qui a prévalu jusqu'à présent, qu'elles que soient les tendances politiques. Le Premier ministre Edouard Philippe a été sollicité sur ce dossier la semaine dernière lors des cérémonies du 6 juin. Une députée qui souhaite désormais, avec les autres élus, interpeller l'Elysée sur l'avenir du site de Cagny. Avec quelles chances, au final, de faire plier le groupe allemand ? "Il n'y a que les combats qu'on ne mène pas qui sont perdus d'avance, donc là on se bat" répond l'élue.

Choix de la station

France Bleu