Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les policiers manifestent à Paris ce mercredi pour réclamer "protection et reconnaissance"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les policiers sont appelés à manifester à Paris, ce mercredi midi, par le syndicat Unité SGP Police FO. Ils interpellent Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, et leur demandent d'écouter leurs revendications et leur colère.

Les policiers demandent de meilleures conditions de travail et davantage de reconnaissance.
Les policiers demandent de meilleures conditions de travail et davantage de reconnaissance. © AFP - Simon Guillemin

Les policiers sont appelés à manifester ce mercredi à Paris, pour demander de meilleures conditions de travail et davantage de reconnaissance. La manifestation, à l'appel du syndicat Unité SGP Police FO, se déroulera à partir de 12h entre la place du 18-juin et les Invalides. Les policiers veulent "faire entendre leur colère et leurs revendications aux deux derniers candidats à l’élection présidentielle", indique le syndicat sur son site internet.

Une manifestation prévue avant l'attentat des Champs- Élysées

La manifestation était prévue avant l'attentat djihadiste qui a coûté la vie à Xavier Jugelé, jeudi dernier, sur les Champs-Elysées. "Évidemment", la manifestation de ce mercredi "prendra un tour différent" après cet attaque, a déclaré Yves Lefebvre, le secrétaire général d'Unité-SGP Police FO sur franceinfo. "Le triste assassinat de Xavier jeudi soir impose une tournure différente, une posture d'hommage également pour Xavier. Mais cette manifestation qui a lieu entre les deux tours, avait été décidée en mars dernier pour s'adresser, en l'occurrence à Emmanuel Macron et à Marine Le Pen, pour les interroger sur la police de demain. Nous voulons, nous, protection et reconnaissance," a-t-il ajouté.

"Les policiers sont usés" - Yves Lefebvre, secrétaire général d'Unité SGP Police FO

"Les policiers sont usés par des mois d’emploi intensif, de pressions hiérarchiques et attendent maintenant des réponses concrètes à leurs préoccupations quotidiennes", déclare Yves Lefebvre sur le site internet du syndicat. Il affirme vouloir alerter les deux finalistes de l'élection présidentielle sur les "conditions de travail déplorables, le "peu d’avancées sur la réforme des cycles de travail et de la simplification de la procédure pénale, le travail de nuit pas pris en compte, la dangerosité du métier, ou encore les heures supplémentaires."

LIRE AUSSI : Des policiers de Bordeaux vont manifester à Paris ce mercredi pour dire leur ras-le-bol

Choix de la station

À venir dansDanssecondess