Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les pompiers de la Haute-Vienne suspendent leur grève

mardi 2 octobre 2018 à 16:02 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les pompiers de la Haute-Vienne ont décidé ce mardi de suspendre leurs actions après une réunion qui s'est tenue dans la matinée sous les meilleures auspices avec le préfet et le président du Conseil départemental. Ils estiment avoir obtenu certaines garanties.

Le temps de signer le protocole d'accord les camions de pompiers garderont leur siglage "En grève"
Le temps de signer le protocole d'accord les camions de pompiers garderont leur siglage "En grève" © Radio France - Françoise Ravanne

Haute-Vienne, France

La grève des pompiers de la Haute-Vienne qui a débuté le 10 septembre dernier semble arriver à son terme. Ce mardi une réunion s'est tenue en présence du préfet Raphaël Le Méhauté et de Jean-Claude Leblois , le président du conseil départemental et du service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Vienne.

Et visiblement les pompiers qui protestaient contre leurs conditions de travail estiment avoir obtenu des avancées.

"Une réunion constructive et positive", le délégué FO Nicolas Corneloup

"Nous avons obtenu des avancées significatives" déclare le délégué Force Ouvrière des pompiers de la Haute Vienne. "La réunion a été constructive et positive" précise encore Nicolas Corneloup.

10 postes de pompiers professionnels dés l'an prochain ont été promis ce qui va permettre de compenser certains départs en retraite. Autre garantie : La mise en place d'un comité de suivi chaque mois pour les sapeurs pompiers volontaires ce qui permettra de faire remonter et d'améliorer certains dysfonctionnements. 

Des pompiers qui restent toutefois vigilants. Si le dialogue semble renoué, le préavis de grève court toujours, le temps de signer le protocole d'accord qui leur sera soumis dans le courant de la semaine prochaine.