Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les pompiers du Lot manifestent contre des coupes budgétaires annoncées

-
Par , France Bleu Occitanie

120 sapeurs-pompiers ont défilé dans les rues de Cahors ce vendredi matin pour dénoncer la volonté du Conseil Administratif de réduire de 340 000 euros le budget 2020. Les coupes visent le fonctionnement, les pompiers craignent qu'elles perturbent le bon fonctionnement des interventions.

120 pompiers ont manifesté dans les rues de Cahors ce 14 février.
120 pompiers ont manifesté dans les rues de Cahors ce 14 février. © Radio France - Olivier Ebrard

Sapeurs-Pompiers professionnels, volontaires, ou encore administratifs, 120 membres du SDIS du Lot ont défilé dans les rues de Cahors ce vendredi alors que le Conseil administratif votait le budget primitif pour 2020. Un budget qui prévoit 340 000 euros d'économies ponctionnées sur les coûts de fonctionnement. Parmi les propositions : réduire les effectifs en intervention ou encore le nombres d'heures d'entrainement, de quoi faire bondir les pompiers. 

Les pompiers ont marché dans les rues du centre ville jusqu'au centre de secours de Cahors. - Aucun(e)
Les pompiers ont marché dans les rues du centre ville jusqu'au centre de secours de Cahors. - Olivier Ebrard

C'est la qualité des interventions qui pourrait en pâtir

"Il est inacceptable de toucher à la partie opérationnelle dans une coupe budgétaire", s'insurge Philippe Leroux président du syndicat CFTC du SDIS du Lot. Dans le budget primitif voté ce matin par le conseil d'administration du SDIS 46, il est prévu de réduire au minimum légal les heures d'entrainement des pompiers volontaires. "Mais le territoire du Lot est particulier, avec des interventions de spéléologie, d'escalade, il faut former les pompiers professionnels et volontaires ensemble pour garantir les prises en charge, sinon c'est la qualité des interventions qui pourrait en pâtir". 

Moins de pompiers dans les fourgon

Le projet de budget prévoit également une réduction du nombre de personnels au départ d'intervention, les effectifs pourraient passer de quatre à trois pompiers dans les voitures. "Partir en sous-effectif, ça met en péril notre métier, explique Philippe Leroux, on n'assure pas la sécurité de nos pompiers. Comment on va effectuer nos missions en sachant qu'on va se mettre en péril nous-mêmes ?" i 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu