Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les pompiers du Puy-de-Dôme durcissent le mouvement de grève

mercredi 30 mai 2018 à 16:35 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

En grève depuis un mois, les pompiers professionnels du Puy-de-Dôme ont décidé de poursuivre le mouvement ce mercredi. Ils réclamaient plus de moyens. La direction propose 21 recrutements sur deux ans. Insuffisant selon les syndicats.

Les pompiers ont manifesté devant le siège du SDIS 63
Les pompiers ont manifesté devant le siège du SDIS 63 © Radio France - Jean-Pierre Morel

Clermont-Ferrand, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Ils ont allumé le feu. Devant le siège du Service d'Incendie et de Secours, une centaine de pompiers professionnels ont manifesté pour réclamer plus de moyens. Quelques palettes et des vieux pneus ont brûlé. "On est plus fort pour éteindre les flammes que pour les allumer" plaisante l'un des manifestants. En grève depuis un mois, les pompiers du Puy-de-Dôme ont décidé de poursuivre, et durcir, le mouvement. 

Des effectifs réclamés

La principale revendication concerne les effectifs. "On estime qu'il faut qu'on soit 357 pour que le service fonctionne correctement" explique Stéphane Naël, membre de l'intersyndicale, "en sachant qu'aujourd'hui nous sommes 319, et qu'on nous propose 21 recrutements, il en manque encore 17".  Un constat fait après la réunion avec la direction du Service de secours et d'Incendie ce mercredi. 

Les pompiers prévoient d'autres actions - Radio France
Les pompiers prévoient d'autres actions © Radio France - Jean-Pierre Morel

"On a donc décidé de quitter la réunion sans même parler des autres revendications" précise Fabrice Lanoir pour la CGT. "357 pompiers professionnels, c'est un chiffre validé par tout le monde, et nous en sommes encore loin". Selon l'intersyndicale, certaines zones du département sont mal desservies,"il faut parfois 45 à 50 minutes pour se rendre sur les lieux, ce n'est pas acceptable" ajoute Stéphane Naël.

Claude Boilon, vice-président du Conseil Départemental en charge du SDIS a proposé 21 recrutements - Radio France
Claude Boilon, vice-président du Conseil Départemental en charge du SDIS a proposé 21 recrutements © Radio France - Jean-Pierre Morel

Mais pour les élus, l'effort consenti est important. "On a fait des propositions extrêmement importantes" explique Claude Boilon, vice-président du Conseil Départemental, "on recrute 21 sapeurs-pompiers professionnels en 2019 et 2020, ça nous semble suffisant, mais 17 en plus, on ne peut pas les financer".  

Durcissement du mouvement

Des propositions qui ne satisfont pas les sapeurs-pompiers. "Nous allons continuer le mouvement, et le durcir" annonce l'intersyndicale qui prévoit d'autres actions prochainement.