Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Territoire de Belfort : les facteurs peuvent distribuer les calendriers, pas encore les pompiers

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Même avec l'allègement du confinement, les pompiers du Territoire de Belfort, comme ceux du Doubs et de Haute-Saône doivent attendre le 15 décembre pour pouvoir vendre leurs calendriers de fin d'année. Un manque à gagner affectif et financier pour les associations de pompiers.

Les pompiers n'ont pas encore pu présenté leur calendrier
Les pompiers n'ont pas encore pu présenté leur calendrier - Centre de Secours de Rougemont-le-Château

C'est l'heure de la distribution des calendriers : chatons, chiots, ou photos de casernes de pompiers, traditionnellement, à cette période de l'année, facteurs, éboueurs ou pompiers se lancent dans le porte-à-porte, commune par commune. Ces ventes de calendriers correspondent à des étrennes, mais même avec une sortie progressive du confinement, vont-elles pouvoir se tenir?

Les pompiers restent à la caserne

Chez les pompiers : pour l'instant, c'est non rappelle Lieutenant Frédéric Tassetti, sapeur-pompier volontaire à la caserne de Morvillars, et président de l'Union Départementale des sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort. En effet, l'activité de vente des calendriers se fait dans le cadre associatif : "donc comme toute association en France, nous n'avons pas le droit de réaliser des activités de cet ordre là même avec l'assouplissement du confinement. C'est donc strictement interdit. Mais ce sera possible à partir du 15 décembre, on reprendra notre activité de porte à porte et on l'étendra jusque fin janvier au lieu de fin décembre. Et si on ne le fait pas, il faudra imaginer autre chose, peut-être de la distribution via les commerces, peut -être du drive, peut-être autre chose, on est encore dans le flou."

Les facteurs continuent à le faire

Chez les facteurs, en revanche, la direction de la Poste en Bourgogne Franche-Comté n'a donné aucune instruction, il n'y a pas d'interdiction. Ces ventes de calendrier ne sont pas réalisées collectivement, via une association ou via la direction de la Poste, mais bien individuellement. C'est à chaque facteur, à sa propre initiative, d'acheter un stock de calendrier et de les vendre, sur sa tournée. Mais signe qui ne trompe pas : les Editions Oberthur, qui fournissent pour beaucoup les facteurs en calendriers, estiment qu'il y a eu 20% de commandes en moins par les agents en 2020 comparé à 2019. 

Un lien social dégradé

La distribution de ces calendriers est pourtant un moment clé dans la relation qui lie les pompiers du Territoire de Belfort aux habitants. "C'est un élément extrêmement important dans le contact avec la population. Hormis le fait de leur présenter le calendrier, c'est aussi avoir un retour sur leur ressenti du quotidien, apporter une action de prévention sur les risques quotidiens domestiques. On est toujours très chaleureusement accueillis, à la fois par des dons généreux mais aussi par l'accueil physique, _un café à prendre_, rentrer dans le foyer pour discuter un moment" précise le lieutenant Frédéric Tassetti. 

Un manque à gagner pour les pompiers

Au-delà de l'aspect affectif, c'est un manque à gagner certain pour les pompiers. Les calendriers ont été commandés, stockés dans les casernes. Si le don est libre, et que chaque habitant donne ce qu'il souhaite, un calendrier est vendu entre 5 à 8 euros en moyenne dans le Territoire de Belfort. Rien que sur la caserne de Morvillars, qui dessert 5 communes, près de 1500 calendriers sont vendus. Le président de l'union départementale des sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort rappelle que les dons servent "à financer les l'œuvre des pupilles et orphelins de pompier qui s'engagent au quotidien pour aider ces enfants jusqu'à l'âge adulte".

Une autre partie du financement sert au coté festif et familial des casernes ajoute le lieutenant : "notre fonction est parfois dure à supporter donc il nous faut des moments de convivialité et d'amitié entre nous et cet argent sert à les financer : des repas entre collègues, des manifestations sportives entre nous, des tournois pétanque".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess