Économie – Social

Les ports des Hauts de France se fédèrent pour être plus compétitifs

Par Anne-Claire Gauchard, France Bleu Nord mercredi 28 septembre 2016 à 18:28

Les ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France
Les ports maritimes et fluviaux des Hauts-de-France

Les ports de Calais, Dunkerque, Boulogne, Le Tréport, mais aussi de Valenciennes, Lille, Béthune ou encore les ports de l'Oise sont depuis mercredi regroupés en association.

Les ports maritimes et fluviaux des Hauts de France se fédèrent pour être plus compétitifs. Calais, Dunkerque, Boulogne, mais aussi de Valenciennes, Lille, Béthune, ou encore les ports de l'Oise sont depuis hier regroupés en association.

Face à la concurrence farouche des ports du Benelux, Rotterdam et Anvers principalement et faute d'être structurés, les ports des Hauts de France perdraient aujourd'hui l'équivalent de 600 000 conteneurs, soit environ 3 600 emplois directs ou indirects induits.

Avec cette association, les ports de la région devraient pouvoir parler d'une seule voix auprès de leurs clients, de l'Etat ou de Voies Navigables de France.

Aujourd'hui, le trafic dans les ports des Hauts de France est de l'ordre de 350 000 équivalent vingt pieds (EVP), l'unité de mesure des conteneurs. L'objectif c'est d'arriver à 800 000 EVP d'ici 4 à 5 ans.

Partager sur :