Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les prix de l’énergie plombent le budget chauffage des Provençaux

-
Par , France Bleu Provence

Que ce soit au fioul, à l'électricité ou au gaz, le chauffage coûte cher. les factures grimpent en hiver, et les provençaux les trouvent salées...

image d'illustration
image d'illustration © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

PACA, France

Quelques flocons de neige annoncés en Provence pour ce mercredi après-midi, mais pas de perturbation attendue comme ailleurs en France. Mais prudence... il risque quand même de faire froid. Une descente d’air polaire arrive en effet d’Europe du Nord. Les températures seront, selon Météo France, en-dessous des normales saisonnières de deux ou trois degrés.

Des températures redoutées par les "mal chauffés" : tous ces Provençaux qui souffrent de précarité énergétique et qui n'osent pas allumer le chauffage de peur de voir la facture flamber. Selon une étude de l'INSEE publiée en 2017, 1 Français sur 5 ne chaufferait pas son logement comme il le devrait par soucis économique. 

Cette crainte des factures salées est partagée par tous. Que ce soit au fioul, à l'électricité ou au gaz, le chauffage coûte cher. Le litre de fioul est actuellement au-dessus des 90 centimes, comme lors de son pic entre 2011 et 2012. Pour l'électricité, le tarif réglementé n'a cessé d'augmenter depuis 2007, et l'ouverture à la concurrence. Le gaz reste aujourd'hui moins cher qu'en 2012, mais il a fortement progressé depuis ses plus bas niveaux en 2015-2016.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu