Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les prix de l'immobilier s'envolent à Toulon

lundi 23 avril 2018 à 18:51 Par Solène Cressant, France Bleu Provence

Habiter à Toulon coûte de plus en plus cher. Selon une étude du site SeLoger.com, le prix de vente des maisons et appartements toulonnais a augmenté de 3,2% le trimestre dernier pour atteindre presque 2.400 euros le mètre carré.

Une augmentation de plus de 3% de certains biens immobiliers à Toulon en quelques mois
Une augmentation de plus de 3% de certains biens immobiliers à Toulon en quelques mois © Maxppp - SD

Toulon, France

Toulon pourrait bien la perdre sa réputation de prix immobiliers attractifs au bord de la Méditerrannée. D'après une étude du site SeLoger.com, le prix des appartements ou des maisons toulonnais a augmenté de 3,2% au trimestre dernier. Aujourd'hui il atteint presque les 2.400 euros du mètre carré, alors qu'à Marseille les prix sont d'environ 2.880 euros le mètre carré et à Nice, il dépassent les 4.200. 

"Ceux qui travaillent à Toulon et font l'économie de Toulon ne peuvent pas tous se payer un appart' à 1.000 euros par mois." - Johnny, serveur sur le vieux port 

Des Toulonnais qui fuient le centre-ville

De quoi attirer les investisseurs vers la préfecture du Var mais au risque, aussi, de faire fuir les toulonnais. Johnny a 24 ans, il est serveur, en CDI sur le vieux port mais il est en train de déménager à Hyères : "même en CDI c'est impossible de rester dans le centre-ville de Toulon. J'ai un T2, je paie plus de 700 euros alors qu'à Hyères on me propose un T3 de 86 mètres carrés pour moins de 700 euros !

Le jeune serveur a peut-être une explication : "Ils sont en train de rénover le centre-ville, alors les propriétaires augmentent les prix ce qui fait une sorte de tri... mais ils devraient penser à ceux qui font l'économie de Toulon, ceux qui y travaillent, ils ne peuvent pas tous se payer un appartement à 1.000 euros pas mois".

Françoise cherche à acheter un T2 dans le centre-ville de Toulon, elle pensait qu'avec un budget de 100.000 euros, elle trouverait facilement, mais c'est en moyenne autour des 130.000 euros. "C'est trop cher pour ce que c'est, il y a beaucoup de travaux à faire, parfois ce sont des taudis", assure cette retraitée. 

La demande supérieure à l'offre

La hausse est très récente souligne Vincent Clapson, agent immobilier à l'agence les clefs du Soleil à Toulon. "Il y a eu une baisse entre 2007 et 2009 du fait de la crise des subprimes, c'est un peu reparti en 2010 et là, les taux sont encore bas et vont commencer à remonter alors les gens se réveillent, se mettent à acheter sauf qu'en ce moment sur Toulon la demande est plus importe que l'offre, forcément les prix augmentent". 

"Un bien que j'estimais il y a un an à 400.000 euros, je peux l'estimer aujourd'hui 420.000 voire 430.000 euros." - Vincent Clapson, agent immobilier 

L'agent immobilier est même étonné, il doit revoir toutes ses estimations ."Il faut faire attention, aujourd'hui j'aurais tendance à aller un peu au-dessus des prix d'estimation de l'année dernière. Un bien que j'estime à 400.000 euros, je peux le vendre facilement à 420.000 ou 430.000 euros. Sur certains biens, l'augmentation est même de plus de 3 %", explique l'agent immobilier.

Selon cet agent immobilier, les acquéreurs profitent encore des taux bas. Ce sont surtout des retraités, mais aussi des personnes qui travaillent à Toulon. Peut-être un signe de reprise économique.