Infos

Belfort : les prix des fruits et légumes battent des records, les clients se serrent la ceinture

Par Hajera Mohammad, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 24 août 2016 à 7:10

Les prix des fruits et légumes en forte hausse en 2016. Photo dans le magasin Interfruit à Belfort.
Les prix des fruits et légumes en forte hausse en 2016. Photo dans le magasin Interfruit à Belfort. © Radio France - Hajera Mohammad

Les prix des fruits et légumes ont battu des records cet été, selon l'association Familles Rurales. Elle a mené une enquête dans 32 départements pendant plusieurs semaines et le résultat est clair : les prix n'ont jamais été aussi élevés en dix ans.

L'association Familles rurales a réalisé une enquête nationale sur le prix des fruits et légumes et relève une augmentation des prix record. Comptez une hausse de 18% pour les fruits par rapport à 2015 soit 4,10 euros en moyenne le kilo. La hausse n'est pas négligeable non plus pour les légumes : + 10% soit 2,30 euros le kilo. Parmi les plus fortes augmentations, la pomme de terre, la fraise ou encore le melon. Si le les prix sont aussi élevés cette année, c'est surtout à cause de la météo. Le dernier printemps, très pluvieux, a gâché une partie de la production.

Moins de fruits et légumes à cause de la pluie

Damien Tacquard, producteur de pommes de terre à Reppe, dans le Territoire de Belfort, le confirme. "J'ai perdu entre 40% et 60% de mes légumes, certains pieds de tubercules sont restés sous l'eau pendant trois semaines. Les patates ont pourri" explique-t--il. Il n'a pas le choix, il doit augmenter ses prix. "Je vais vendre le kilo à 56 centimes contre 45 centimes à la même période, l'an passé".

Je n'achète presque plus de fruits ni de légumes"

Une hausse des prix que les clients ressentent évidemment en magasin. Chez le primeur Interfruit, dans le centre-ville de Berlfort, Henri achète quelques fruits et une salade, le tout pour 19 euros. "C'est très cher, mais je me dis que je tiens 19 jours avec tous ces produits. Ça fait un euro par jour" explique le client. Pour Jeanne, "les cerises étaient hors de prix" cette saison. Un autre client déplore surtout la "mauvaise qualité des fruits et légumes plus que le prix". Nathalie, elle, sort d'un supermarché un cabas à roulettes plein à craquer. Pourtant aucun fruit ni aucun légume à l'intérieur. Pour elle, qui vit avec très peu de revenus, c'est inaccessible. "Je n'achète presque plus de fruits ni de légumes" déplore la femme.

Partager sur :