Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les prix des fruits et légumes explosent en Provence à cause de la canicule

-
Par , France Bleu Provence

Selon l'Insee, les prix des fruits et légumes ont encore augmenté de 6,7% cette année. Et ça se ressent sur le marché de Gardanne (Bouches-du-Rhône), où certains producteurs sont contraints de vendre leurs tomates 30% plus cher.

Le prix des tomates explose : entre deux et six euros le kilo sur le marché de Gardanne
Le prix des tomates explose : entre deux et six euros le kilo sur le marché de Gardanne © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos

Gardanne, France

Si la hausse constante des prix est parfois une impression, le sentiment est cette fois bien réel, cette année, en France. Selon une dernière étude de l'Insee, les produits frais ont augmenté de 6,7% par rapport à l'année dernière. Pas d'exception en Provence, sur le marché de Gardanne, pourtant réputé plus accessible que la grande distribution. 

"Avant on payait une cagette de tomates 10 euros, maintenant c'est 3 euros de plus. Même chose pour les haricots, on passe de 4 à 7 euros, se désole une cliente, qui comprend, pourtant, les raisons de l'augmentation. Avec la sécheresse, les récoltes ont été moins bonnes... Moins de fruit, ça veut dire des prix plus élevés." Ba.ba de l'économie. 

"Ça a augmenté d'un tiers par rapport à l'année passée, on se retrouve avec des fruits à trois euros le kilo en pleine saison. C'est à rien n'y comprendre ! Là, j'ai pris la moitié d'une pastèque, trois melons et deux concombres, ça m'a coûté 10 euros", s'agace une autre cliente, pourtant habituée du marché à Gardanne.  

Le prix des haricots a quasiment doublé, ces dernières années, chez certains producteurs  - Radio France
Le prix des haricots a quasiment doublé, ces dernières années, chez certains producteurs © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos

Des récoltes ravagées par la canicule 

Les fortes chaleurs ont fait mal. Et les tomates ont le plus souffert : entre 30 et 50% de perte selon les producteurs, comme Claudine qui a vu ses "plants griller sur place, notamment les tomates anciennes de type cœur de bœuf, vendues à près de 5 euros le kilo cette année, contre 3,50 l'année dernière"

Les tomates ont beaucoup souffert de la canicule  - Radio France
Les tomates ont beaucoup souffert de la canicule © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos