Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les professionnels de santé promettent un vendredi noir

jeudi 12 novembre 2015 à 15:03 Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace

Vous trouverez peut être portes closes ce vendredi chez les médecins, infirmiers ou encore les sages-femmes alsaciens. Ils font grève pour protester contre le projet de loi de la ministre Marisol Touraine.

Grève des professionels de santé ce vendredi
Grève des professionels de santé ce vendredi © Radio France - Céline Rousseau

Strasbourg, France

Le mouvement des professionnels de santé s’annonce très suivi alors que le projet santé de Marisol Touraine arrive en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale ce lundi. Le mouvement débute ce vendredi matin et dure trois jours. Depuis un an, les professionnels de santé protestent contre la perte d'indépendance et la généralisation du tiers payant en 2017 qui conduit selon eux à un système de santé à deux vitesses.

En Alsace, une opération escargot est prévu ce vendredi à partir de 14h entre Wolfisheim et l'agence régionale de santé à Strasbourg. SOS Médecins Mulhouse sera également fermé. En cas d’urgence, les patients devront appeler le 15.

"Les gens n'auront plus le choix du médecin"

Les professionnels de santé craignent que les mutuelles aient les pleins pouvoirs avec ce projet de loi. D'après eux, les gens ne pourront plus choisir leurs spécialistes ou le chirurgien qui les opérera. "Le secret médical sera galvaudé puisque les mutuelles auront des informations sur les patients" explique Valérie JEAN-ROY, médecin généraliste à Wisches dans la Vallée de la Bruche.

Valérie Jean-Roy joint par Olivier Vogel