Économie – Social

Les professionnels des matériaux de construction ne vont pas bien en Franche-Comté

France Bleu Besançon jeudi 30 avril 2015 à 16:48

CARRIERE
CARRIERE © Radio France - / OC

Malgré un léger frémissement au niveau de la reprise économique, le secteur ne va pas bien et pourrait même licencier.

Les professionnels des matériaux de construction (les carrières) tirent même la sonnette d'alarme.

Les risques de licenciements sont bien réels. Ils ont enregistré une baisse d'activité de 30% depuis 2007 et il n'y a aujourd'hui, aucune perspective de gros chantiers à venir pour les huit mille six cents emplois induits du secteur (en Bourgogne et Franche-Comté). Celà concerne 260 entreprises.

Les materiaux de construction, autrement dit les carrières, sont en fait les fournisseurs des Travaux Publics, qui representent 80% de leurs marchés habituellement commandés par les collectivités locales. Et comme le secteur du Bâtiment, financé par le Privé, est au point mort également, la période est très difficile.

Selon  Laurent Delafond, président de l'UNICEM (l'Union Nationale des Industries de Carrières et Materiaux de Construction) en Bourgogne et Franche-Comté, "il n'y a pas de signes de reprise ni à court, ni à moyen terme, pas de nouveaux chantiers non plus d'ici la fin de l'année.

Des mesures de chômages partiel sont déjà envisagées dans les prochaines semaines.