Économie – Social

Les quotas laitiers, c'est fini

Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 31 mars 2015 à 20:44

vaches laitieres
vaches laitieres © Radio France - Yves Renaud

Ce mercredi 1er avril, les fameux quotas laitiers qui régissaient le marché depuis plus de 30 ans, disparaisssent.

Partout en Europe, le marché de production devient donc totalement libre. Chaque éleveur peut choisir son niveau et son volume de production . L’an dernier, l’Europe a collecté pas loin de 151 milliards de litres de lait, dont 20% en Allemagne et 15%  en France , les deux principaux producteurs.

Cette dérégulation du marché suscite certaines craintes, comme une baisse de prix et une baisse du nombre de producteurs selon le Ligérien, Laurent Pinatel,  l'un des responsables nationaux de la Confédération Paysanne. Il estime que la fin des quotas, "c'est la loi du marché qui va s'appliquer pleinement [...] et les plus forts arriveront à s'en sortir" .

pinatel quotas

salle de traite auto - Radio France
salle de traite auto © Radio France - Yves Renaud
Du côté de la FDSEA de la Loire, la dispartion des quotas n'est pas vécue comme un problème, mais comme une opportunité qui va permettre de gagner de nouveaux marchés. Mais cette conquête ne pourra se faire que dans le cadre de regroupements de producteurs qui permettront d'être plus forts sur les négociations avec la branche commerciale, d'après Dominique Thizy, responsable du secteur laitier à la FDSEA de la Loire : "un agriculteur seul, quelque soit sa production, n'est rien face à l'industriel laitier" , explique-t-il.

thizay fdsea

Beaucoup de producteurs ligériens se posent des questions désormais sur l'évolution des marchés et des prix du litre de lait, mais certains ont déjà anticipé les changements à venir. C'est le cas de Jean-Jacques Bayle, éleveur à Lézigneux près de Montbrison. Il a notamment investi dans un système de traite robotisé, afin d'améliorer sa productivité.

enro bayle

jean jacques Bayle - Radio France
jean jacques Bayle © Radio France - Yves Renaud