Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les relais colis amènent des clients potentiels dans les commerces auxerrois

-
Par , France Bleu Auxerre

Cette année encore de nombreux cadeaux de Noël sont commandés sur internet. Et pour les chercher, il faut se rendre dans un relais colis. Des commerces, fleuristes, buralistes ou autres. Du travail supplémentaires. mais en général, les commerçants y trouvent leur compte

Damien et Mathieu du tabac presse avenue Denfert Rochereau à Auxerre
Damien et Mathieu du tabac presse avenue Denfert Rochereau à Auxerre © Radio France - Damien robine

Auxerre, France

Pour Antony le propriétaire du magasin "La Petite Boîte" à Auxerre, être relais colis présente beaucoup d'avantages Et tout d'abord celui de faire venir du monde dans sa boutique. "On a déménagé il y a trois ans et on a voulu faire passer le message. Faire connaître le magasin, le nouvel environnement. En ce moment ça monte avec les fêtes mais on est entre 60 et 80 colis en moyenne  par jour." 

"Ça vaut toutes les publicités du monde" - Antony, propriétaire du magasin "La Petite Boîte" à Auxerre

Mais l'objectif , ce n'est pas de remettre le maximum de colis. C'est que les clients achètent ce qu'il y a dans la boutique. "Il y a plein de gens qui viennent quatre ou cinq fois pour retirer un colis. Ils font du repérage. Ensuite, certains reviennent acheter quelque chose. Ça vaut toutes les pubs du monde et en plus je suis payé. Un petit peu." 

Antony de la Petite Boite à Auxerre - Radio France
Antony de la Petite Boite à Auxerre © Radio France - Damien Robine

Mais ça rapporte combien exactement. 30 à 40 centimes par colis selon Mathieu qui tient un tabac presse à Auxerre. Ce n'est pas grand chose. Lui ce qui l'intéresse, comme Antony, c'est de faire venir le maximum de clients potentiels. "On estime aujourd'hui qu'une personne sur vient qui vient chercher son colis, viendra consommer dans nos magasins." 

En période de fêtes, c'est 100 à 110 colis par jour

Mais il n'y a pas que des avantages. Tout ces colis qui arrivent dans la boutique c'est une charge de travail conséquente. Et plus particulièrement à l'approche des fêtes de fin d'année. "En règle générale nous avons entre 20 et 30 colis par jour. Mais en période de fête, ça peut monter jusqu'à 100 ou 100 colis. Donc là, ça va pas désemplir jusqu'au 30 décembre."

Le reportage

Et c'est bien là le problème pour Patricia. Depuis plus de 30 ans , elle dirige la boutique JT'M dans la rue du temple à Auxerre. Et les colis, elle n'en peut plus. "Aujourd'hui c'est beaucoup trop de manipulations. Il y a quand même beaucoup de colis dans la réserve. Pendant ce temps là on ne s'occupe pas de nos propres clients. J'ai donc décidé d'arrêter. A moins qu'ils nous disent qu'ils nous paient un petit peu plus. Peut être qu'on fera un effort. Je dis bien peut être, car c'est beaucoup de travail. " 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu