Économie – Social

Les représentants du personnel de Trigano VDL refusent de signer le plan social

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 30 avril 2014 à 18:18

Des camping cars sur le site Trigano VDL à Tournon en Ardèche, avril 2014.
Des camping cars sur le site Trigano VDL à Tournon en Ardèche, avril 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

À Tournon les représentants du personnel du fabricant de camping cars ont tous donné un avis défavorable mardi aux mesures proposées par la direction à savoir les 93 suppressions d'emplois et des mesures financières d'accompagnement. La direction du travail va arbitrer.

C'est la fin ce mercredi 30 avril 2014 des trois mois de discussions légales chez Trigano VDL à Tournon (Ardèche). Le plan de sauvegarde de l'emploi n'est toujours pas validé. Les représentants du personnel ont tous donné un avis défavorable ce mardi aux mesures proposées par la direction, à savoir les quatre-vingt-treize suppressions d'emplois et des mesures d'accompagnement financières. Ils n'ont pas signé.

La direction du travail en Ardèche est saisie

Des responsables du fabricants de campings car ont été reçus ce mercredi à Privas des membres de la Direccte, la direction départementale du travail en Ardèche. Ces représentants de l'État iront à la rencontre des représentants du personnel le 15 mai prochain. Mais ce mercredi soir, après toutes ces semaines de négociations, de manifestations de salariés, le plan social chez Trigano n'est toujours pas validé. Désormais, la Direccte dispose de vingt-et-un jours pour homologuer ou pas ce PSE, plan de sauvegarde de l'emploi.

►►► À LIRE AUSSI  |  93 suppressions d'emplois au lieu de 119 chez Trigano, maintien de 565 postes pendant trois ans.

►►► À LIRE AUSSI  |   119 panneaux pour matérialiser 119 licenciements chez Trigano à Tournon.

Partager sur :