Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Patrons de restaurants cherchent désespérément du personnel qualifié et motivé pour travailler en Lorraine

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Lorraine, France

En Lorraine, plusieurs établissements de l'hôtellerie et de la restauration peinent à recruter leur personnel. Dans le Grand Est plus de 1.200 offres d'emplois restent à combler. Selon les professionnels ce problème ne serait pas régional mais national.

La cuisine d'un établissement gastronomique situé à Xonrupt-Longemer dans les Vosges
La cuisine d'un établissement gastronomique situé à Xonrupt-Longemer dans les Vosges © Radio France - Seina Baalouche

En Lorraine plusieurs établissements hôtellerie et de la restauration se plaignent des difficultés qu'ils rencontrent pour trouver du personnel. Ils n'arrivent pas à trouver une main d'oeuvre qualifiée et motivée. Dans le Grand Est plus de 1.200 offres d'emplois restent à combler et pourtant, plus de 37.800 personnes sont actuellement inscrites dans les fichiers Pôle Emploi Hôtellerie Restauration du Grand Est. Selon les professionnels le problème ne serait pas régional mais national.

Salle de restauration de l’établissement gastronomique situé à Xonrupt-Longemer dans les Vosges
Salle de restauration de l’établissement gastronomique situé à Xonrupt-Longemer dans les Vosges © Radio France - Seina Baalouche

Difficulté pour les restaurants de trouver du personnel qualifié et motivé

Dans cet établissement gastronomique basé à Xonrupt-Longemer dans les Vosges, une poignée de clients déguste tranquillement leur repas. Ils ne savent pas que dans les cuisines cela fait deux mois que l'effectif n'est pas au complet : "actuellement nous sommes une petite vingtaine et nous devrions être minimum 25" explique Elisabeth Ragazzoli la directrice de l'hôtel-restaurant. Elle ne trouve pas de personnel qualifié et pourtant elle a fait appel à tout son carnet d'adresse. Selon la directrice les pâtissiers vraiment qualifiés "ça ne court pas les rues". Et ce n'est pas la seule raison pour laquelle elle peine à trouver du personnel :

On a un gros problème pour faire venir les gens dans les Vosges. Au départ ils sont ravis car c'est une région verte et calme mais après 6 mois s'ils n'ont pas de famille, ils repartent parce qu'ils n'arrivent pas à ancrer leur vie ici" - Elizabeth Ragazzoli - directrice de restaurant

Mais ce manque d'effectif n'est pas propre aux territoires vosgiens. À Nancy ce jour-là, la structure Pôle emploi organise un forum hôtellerie-restauration. Une vingtaine d'entreprises ont fait le déplacement pour rechercher du personnel. Giuseppe est gérant d'une brasserie de la ville et il n'arrive pas à trouver un cuisinier car sur la trentaine de candidats qui se sont présentés "aucun n'était cuisinier confirmé [ ...] beaucoup de profils hors restauration se présentent" affirme-t-il.

Le forum emploi hôtellerie restauration organisé par Pôle Emploi à la mairie de Nancy
Le forum emploi hôtellerie restauration organisé par Pôle Emploi à la mairie de Nancy © Radio France - Seina Baalouche

Des jeunes diplômés qui seraient mal-informés sur la réalité du métier

Pour beaucoup de professionnels ce problème n'est pas seulement lorrain, il est aussi national. Pour Sylvie Noël, restauratrice et vice présidente de l'Union de l'Industrie Hôtelière des Vosges, le secteur déplaît de plus en plus aux jeunes formés une fois qu'ils se heurtent à la réalité du métier. Elle explique que "dans la restauration il est difficile du personnel qui a envie de travailler car [quand les jeunes diplômés] constatent sur le lieu de travail qu'il faut travailler le dimanche, les jours fériés, pendant que les copains s’amusent et bien c’est difficile."

Pour la restauratrice, les jeunes diplômés sont aussi mal informés concernant les salaires proposés dans le secteur :

Dans la restauration, le salaire proposé au début c'est un SMIC. À l’école on apprend aux jeunes que tel diplôme vaut tel montant de salaire mais [...] dans la vraie vie il faut déjà faire ses preuves. Je pense qu'à l'école on leurre un petit peu les jeunes sur les salaires"- Sylvie Noël - restauratrice

Dans le Grand Est on compte plus de 28.800 entreprises dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess