Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Restos du cœur face à une hausse sans précédent du nombre de bénéficiaires en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

En Vaucluse, les associations d'aide alimentaire manquent de bras alors que la demande a explosé avec la crise du Covid-19. Les Restos du cœur comptent 4.000 bénéficiaires de plus dans le département depuis le confinement.

Depuis le début de la crise sanitaire, les bénévoles des Resto du cœur sont deux fois moins nombreux en Vaucluse.
Depuis le début de la crise sanitaire, les bénévoles des Resto du cœur sont deux fois moins nombreux en Vaucluse. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Les Restos du cœur sont venus en aide à 4.000 bénéficiaires supplémentaires en Vaucluse pendant le confinement. Preuve que la demande d'aide alimentaire explose depuis le début de la pandémie. Désormais, ils sont 16.000 dans le département à compter sur les colis de l'association pour remplir leur frigo. Angelina en fait partie : "Quand on voit qu'on a presque plus rien, ça nous aide vraiment."

Cette jeune femme de 21 ans était agent d'entretien. Elle ne travaille plus depuis mi-mars. "Je me suis mise en chômage partiel et par la suite mon contrat s'est arrêté, soupire-t-elle. Pour l'instant, je suis encore dans les recherches. J'attends de voir."

Les Resto du cœur manquent de bras

Cela fait plusieurs mois qu'Isaac, 30 ans, se rend toutes les semaines aux Resto du cœur d'Avignon. Avec la crise sanitaire, il désespère de trouver un emploi. "Beaucoup d'entreprises ont fermé. C'est dur en ce moment."

Certains bénévoles des Restos craignent que la situation n'empire à la rentrée. Ils voient de plus en plus de jeunes en situation de précarité et de personnes récemment licenciées. Les volontaires, deux fois moins nombreux qu'avant la pandémie, s'organisent tant bien que mal pour venir en aide à tous les bénéficiaires. 

"On a beaucoup de bénévoles d'un certain âge, explique Anne-Marie Riboulet, la responsable du centre de distribution alimentaire d'Avignon-Cabrière. Le Covid leur fait peur, ce qui peut se comprendre. Du coup sans bénévole, on fait ce qu'on peut", sourit la responsable.

Les personnes doivent s'inscrire pour bénéficier des colis alimentaires distribués par les Resto du cœur.
Les personnes doivent s'inscrire pour bénéficier des colis alimentaires distribués par les Resto du cœur. © Radio France - Elsa Vande Wiele
Choix de la station

À venir dansDanssecondess