Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les Restos du cœur veulent pouvoir s'installer à Sablé

jeudi 23 novembre 2017 à 18:00 Par Julien Jean, France Bleu Maine

L'association de Coluche, qui compte 13 centres de distribution en Sarthe, veut en ouvrir un 14ème à Sablé-sur-Sarthe pour couvrir le sud-est du département. Mais elle se heurte à la municipalité, qui refuse de mettre un local à sa disposition.

Une permanence des Restos du coeur
Une permanence des Restos du coeur © Radio France - Cyril Dodergny

Sablé-sur-Sarthe, France

Les Restos du coeur ne sont pas les bienvenus à Sablé. "La commune ne souhaite pas nous voir et encore moins nous aider" soupire Jean-Claude Thieury, le président des Restos en Sarthe. L'association de Coluche dispose actuellement de 13 centres de distribution en Sarthe mais elle est peu présente dans le sud est sarthois.

Le dirigeant de l'association explique donc avoir demandé un local à la ville . "Notre richesse est grande mais uniquement de bras et de cœur. Nous n'avons pas d'argent à mettre dans des locaux et d'habitude les municipalités se montrent solidaires". Mais pas de coup de pouce à Sablé. Un Resto du cœur n'est "pas nécessaire" explique le maire Marc Joulaud, l'aide alimentaire étant déjà assurée par "les associations présentes à Sablé en lien avec les services sociaux" .

200 Saboliens au Resto du cœur de La Suze chaque semaine

Une réponse qui agace Jean-Claude Thieury. "Peut être qu'ils n'ont pas de pauvres à Sablé mais nous, on les voit venir sur La Suze. Plus de la moitié des personnes que nous aidons dans ce centre distribution viennent de Sablé". Ils seraient ainsi près de 200 personne à faire chaque semaine l'aller retour "Sablé - La Suze" soit 45 kilomètres.

"Cela m'étonne" rétorque Claude Pérrinelle. Maire adjoint à Sablé et président du Panier sabolien, l'association qui distribue des colis alimentaires sur la communauté de communes. Le Panier sabolien a distribué l'an dernier 90 tonnes de denrées à 750 personnes. "On peut toujours faire plus" concède Claude Périnelle mais sans les Restos. "Je pense que non, il n'y en a pas besoin".

Un avis que ne partage pas Joël Gruau, le responsable du Secours catholique à Sablé. "Ce serait vraiment utile d'avoir un centre de distribution ici. Le problème, ce sont les critères du Panier Sabolien qui excluent de fait certaines personnes". Pour être bénéficiaire, il faut résider depuis 6 mois sur le territoire de la communauté de commune de Sablé "et en attendant, les gens ont besoin de manger et ils vont à la Suze".