Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les retraités de nouveau dans la rue pour défendre leur pouvoir d'achat

mardi 2 octobre 2018 à 21:56 - Mis à jour le mercredi 3 octobre 2018 à 14:38 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Neuf syndicats et associations de retraités appellent à manifester ce mercredi place de la République à Paris contre la réforme des retraites et la baisse de leur pouvoir d'achat.

Manifestation unitaire de retraités à Paris le 14 juin 2018.
Manifestation unitaire de retraités à Paris le 14 juin 2018. © Maxppp - Thomas Padilla

Le geste fiscal du gouvernement pour compenser la hausse de la CSG de près de 300.000 retraités à partir de 2019 n'a pas apaisé la colère. Neuf syndicats et associations de retraités appellent à manifester ce mercredi place de la République à Paris contre la réforme des retraites et la baisse de leur pouvoir d'achat alors qu'une réunion gouvernementale est prévue sur le sujet.

Edouard Philippe doit s'entretenir avec les ministres concernés et Jean-Paul Delevoye qui pilote de la réforme voulue par Emmanuel Macron. Les partenaires sociaux, eux, se retrouveront le 10 octobre a annoncé Matignon.

Le projet de loi  présenté "dans le courant de l'année 2019"

Le candidat Macron avait promis lors de la campagne présidentielle de maintenir un système par répartition mais harmonisé, où un euro de cotisation ouvre les mêmes droits pour tous, public comme privé. Une consultation citoyenne sur le sujet avait été lancée en mai. Le projet de loi doit être présenté "dans le courant de l'année 2019", selon le gouvernement. 

Le chef de l'Etat veut "remplacer la quarantaine de systèmes existants" par un "système juste, unique, transparent" pour "protéger mieux ceux dont les carrières sont hachées, instables, atypiques", notamment les femmes. "On va faire cette réforme en écartant tout impact sur les personnes qui sont à la retraite et sur les personnes qui vont prendre leur retraite", a réaffirmé jeudi Edouard Philippe sur France 2 dans l'espoir de calmer la grogne des retraités affectés la faible revalorisation de leurs pensions. Plusieurs milliers d'entre eux se sont déjà mobilisés en septembre 2017 ainsi qu'en mars et juin 2018.

  - Visactu
© Visactu -