Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les retraités dans la rue à Paris pour réclamer plus de pouvoir d'achat

jeudi 11 avril 2019 à 18:21 Par Laëtitia Heuveline, France Bleu Paris

Pour la septième fois depuis l'élection d'Emmanuel Macron, des centaines de retraités se sont mobilisés à Paris pour réclamer une revalorisation de leurs pensions.

Plus d'un millier de retraités ont manifesté sous le soleil entre la place du Châtelet et la Place de la République.
Plus d'un millier de retraités ont manifesté sous le soleil entre la place du Châtelet et la Place de la République. © Radio France - Laëtitia Heuveline

Paris, France

L’intersyndicale composée d’organisations et d’associations de retraités (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR et UNRPA), demande la suppression de la hausse de la CSG, une pension minimum à hauteur du Smic ou encore une "prise en charge de la perte d'autonomie à 100% par la Sécurité sociale".

"Nous ne sommes pas des nantis" slogan qui est revenu très souvent dans le cortège - Radio France
"Nous ne sommes pas des nantis" slogan qui est revenu très souvent dans le cortège © Radio France - Laëtitia Heuveline

À Paris, plus d'un millier de personnes ont défilé sous le soleil. Les manifestants marchaient derrière une banderole sur laquelle était inscrit : "Les retraités ne sont pas des nantis, revalorisation des pensions".  
Outre les nombreux slogans scandés dans le cortège comme "Macron rend nous notre pognon ! Cet argent il nous est dû ce n'est pas une allocation !" beaucoup de témoignages. "Je ne peux pas voyager, je ne peux pas aller au spectacle explique Claude une retraitée parisienne de 80 ans. Ma sœur voulait qu’on parte en croisière mais je n’ai pas assez d’argent." Tout le budget de Claude passe dans son loyer et dans l’aide à ses 4 enfants dont certains sont en très grande précarité alors "pour moi il ne reste rien".

Claude, 80 ans habite dans le 13e arrondissement de Paris - Radio France
Claude, 80 ans habite dans le 13e arrondissement de Paris © Radio France - Laëtitia Heuveline

Selon Jean Pierre Floret, de l’UCR (Union confédérale des retraités) CGT 75 "Il y a une énorme colère des retraités sur la baisse du pouvoir d’achat. On se bat depuis 2014 mais là avec Macron ça prend des proportions énormes. Le blocage des pensions, là on nous donne 0.3%, on ne sait pas pourquoi ce chiffre. C’est plus une pension de retraite c’est une allocation qu’on nous donne… La CSG on nous dit elle va baisser pour un certain nombre de retraités, ils attendent toujours. Et l’augmentation des prix c’est aussi les retraités qui se la payent !"

La Silver économie est une économie basée sur le vieillissement des populations - Radio France
La Silver économie est une économie basée sur le vieillissement des populations © Radio France - Laëtitia Heuveline