Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les riverains de la raffinerie Total de Donges veulent en savoir plus sur le dégazage spectaculaire de dimanche

lundi 8 octobre 2018 à 16:45 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Ce dimanche, vers 11 heures, des flammes de plusieurs dizaines de mètres et d'épaisses fumées noires étaient visibles dans le secteur de Donges. Un incident "lié au redémarrage d'une unité de la raffinerie " selon la direction du site Total. Ce nouvel incident inquiète les riverains.

Pendant une dizaine de minutes, les flammes et la fumées étaient visibles de loin
Pendant une dizaine de minutes, les flammes et la fumées étaient visibles de loin - ADZRP

Donges, France

A Donges, les riverains de la raffinerie Total veulent en savoir plus sur le dégazage spectaculaire de dimanche en fin de matinée. Ils ont décidé d'interpeller l'Etat pour avoir des explications; vers 11 h, des flammes immenses et un énorme panache de fumées noires étaient visibles pendant une dizaine de minutes. Certains habitants ont cru qu'il y avait eu une explosion à la raffinerie. Commentaires, témoignages, photos ont afflué sur les réseaux sociaux.

Dans un bref communiqué, la direction du site explique que "les opérations de démarrage d'une unité ont conduit à une émission d'hydrocarbure sur une des torches de la raffinerie (...). Il n'y a pas eu de blessé, ni d'impact sur l'environnement". François Chéneau, le maire de Donges a été alerté de l'incident par un conseiller municipal mais pas par Total. L'élu déplore le manque de communication de l'industriel même s'il n'y avait rien de dangereux.

L'intérêt de tout le monde dans ces situations inhabituelles, c'est de désamorcer le plus vite possible les inquiétudes, de donner rapidement des informations sur ce qui se passe"- François Chéneau, le maire de Donges

Pas de matière toxique dans les fumées selon Total

De son côté, l'ADZRP, l'association dongeoise des zones à risques et du PPRT, dénonce les incidents à répétition. Le 21 avril dernier, il y a déjà eu une fuite de gaz ressentie jusqu'à Lorient. "Je veux bien qu'on me dise qu'il n'y a pas de conséquence pour l'environnement mais n'empêche, toutes ces particules sont bien tombées quelque part", estime Michel Le Cler, l'un des responsables de l'association. "Ce qui nous intéresse c'est de connaître les polluants qui composent ces fumées, c'est pour cette raison que nous allons demander à l'Etat d'en savoir plus". 

Joint ce lundi, le directeur de la raffinerie, Philippe Billant redit que que dysfonctionnement "n'a pas eu d'impact sur l'environnement car il n'y avait pas de matière toxique dans ces fumées. Les capteurs de la raffinerie n'ont même pas fait état de mesures anormales. Les fumées se sont dispersées vers le sud". Il reconnaît une communication tardive vis à vis de la mairie de Donges mais explique que l'information a été transmise via le SDIS  (service départemental d'incendie et de secours ) qui recevait de nombreux appels.