Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève des routiers : opérations escargots, blocages, barrages filtrants ce lundi matin dans le Nord-Pas-de-Calais

lundi 25 septembre 2017 à 5:13 - Mis à jour le lundi 25 septembre 2017 à 12:08 Par Stéphane Barbereau et Camille Marigaux, France Bleu Nord

Les syndicats de chauffeurs routiers CGT et FO débutent ce lundi un mouvement reconductible contre les ordonnances réformant le code du Travail. Les perturbations ont déjà commencé dans le Nord Pas de Calais : barrages filtrants, blocage des dépôts de carburants.

Blocage du centre de transport de Roncq par des routiers grévistes dès 5 heures du matin ce lundi 25 septembre 2017
Blocage du centre de transport de Roncq par des routiers grévistes dès 5 heures du matin ce lundi 25 septembre 2017 © Maxppp - Ludovic Maillard

Lille, France

Les routiers manifestent ce lundi contre les ordonnances qui doivent réformer le code du travail. Elles ont été publiées au Journal officiel samedi et sont donc immédiatement applicables.

Pas question de baisser les bras pour les salariés d'entreprises de transport qui craignent une dérégulation complète de leur secteur. Dans le transport, 80% des entreprises comptent moins de 20 salariés, un secteur également très exposé à la concurrence européenne.

Opérations escargots

Les routiers ont mené une opération escargot sur l'autoroute A1 dans le sens Paris-Lille. Cette opération escargot a entraîné un bouchon de 9 km, rallongeant le temps de parcours pour rejoindre Lille d'une bonne heure. Cet embouteillage a eu des répercussions sur l'autoroutes A21.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une trentaine de chauffeurs avaient déjà organisé un barrage filtrant sur l'autoroute A22 au niveau de Neuville-en-Ferrain, en direction de la Belgique. Seuls les voitures et les bus pouvaient emprunter la voie gauche, les poids lourds étaient à l'arrêt.

Une seule opération escargot était annoncée pour ce lundi après-midi à partir de 13h30 sur la départementale 940 entre Boulogne et le Touquet.

Blocages et barrages filtrants

Les routiers ont bloqué ce lundi matin la plateforme multimodale de Dourges. Aucun camion ne pouvait ni entrer ni sortir. Ils ont bloqué également le centre régional de transport de Roncq, près de Tourcoing. Les deux centres ont été débloqués dans la matinée.

Le blocage de la zone industrielle de Prouvy a provoqué un gros bouchon de 10 km sur l'autoroute A2 dans le sens Valenciennes-Paris. Répercussion aussi sur l'A23 en direction de Valenciennes. Mais tout est rentré dans l'ordre.

A la mi-journée, il restait une seule petite difficulté à l'entrée d'Arras, à Saint-Laurent-Blangy quand on arrive de l'autoroute A1. Les routiers distribuaient des tracts aux automobilistes mais pas de gros embouteillage.

Les dépôts de carburants gardés par les gendarmes

Dans le Dunkerquois, la tentative de bloquer les dépôts de carburant de Saint-Pol-sur-Mer a fait long feu. Les gendarmes mobiles avaient devancé les manifestants. Même scénario à Haulchin, dans le Valenciennois où les dépôts sont sous bonne garde. Les routiers ont donc décidé de bloquer les ronds points autour de cette zone.

Force Ouvrière annonce une mobilisation des dockers et des sections chimie du syndicat. Les syndicats parlent "d'impact sur l'économie", tant en ce qui concerne l'essence que les livraisons de grandes surfaces par exemple.